Like

World Rugby adopte une règle «révolutionnaire» pour l’égalité homme-femme

La Fédération internationale de rugby a annoncé ce mercredi l’adoption d’une nouvelle règle pour accentuer la neutralité du genre à tous ses tournois. Ainsi, les compétitions des joueuses de rugby ne porteront plus la mention « féminine ». En clair, la prochaine compétition mondiale qui aura lieu en 2021 s’appellera simplement « Coupe du monde », au même titre que les hommes.

« World Rugby a annoncé que ses compétitions phares de Coupe du monde à XV et à VII n’incluront plus le genre dans leurs labels, renforçant ainsi son engagement en faveur de l’égalité et de l’uniformité de la marque dans son portfolio », explique la Fédération dans un communiqué. L’objectif de « cette initiative révolutionnaire », est que les femmes et les hommes soient logés à la même enseigne. « Le but est d’élever le profil du jeu féminin, tout en éliminant tout parti pris inhérent ou perçu en faveur de compétitions et de tournois réservés aux hommes, qui traditionnellement ne spécifiaient pas le sexe.»

De son côté, Sir Bill Beaumont, président de World Rugby, a déclaré : « Cette annonce témoigne de notre engagement sans faille à faire progresser les femmes dans le rugby, à la fois sur le terrain et en dehors, conformément à notre ambitieux plan stratégique. Les préjugés sexistes non intentionnels dans le sport sont un problème récurrent. En tant que fédération sportive mondiale, nous devons prendre les devants sur la question de l’égalité. En adoptant un équilibre entre les sexes dans la désignation des compétitions masculines et féminines de la Coupe du monde de rugby, nous établissons de nouvelles normes en matière d’égalité dans le rugby. »