Like

Violences sexuelles dans le patinage : Didier Gailhaguet démissionne

Didier Gailhaguet, président de la Fédération française des sports de glace (FFSG), a annoncé sa démission à l’issue d’un conseil fédéral exceptionnel organisé ce samedi.

Une décision prise dans l’urgence après une crise sans précédent dans le sport français.

Pour rappel, plusieurs anciennes patineuses, dont Sarah Abitbol, ont accusé des entraîneurs d’avoir abusés d’elles entre la fin des années 1970 et le début des années 1990. 

Lundi dernier, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, avait convoqué le président de la Fédération française des sports de glace (FFSG) pour un entretien. A l’issue de cette entrevue, elle lui avait officiellement demandé de démissionner, car accusé notamment d’avoir réintégré Gilles Beyer (ex-entraîneur et agresseur de Sarah Abitbol) dans ses fonctions alors qu’une enquête du Ministère des sports avait, à l’époque, demandé qu’il soit écarté des mineurs.

« Il est temps de passer à une autre séquence, celle de l’apaisement. Je dis à toute la famille des sports de glace de rester unie. Dès demain, la presse aura changé de fusil d’épaule. Le ministère se sentira plus léger », a lâché Didier Gailhaguet en parlant de Roxana Maracineanu. Le désormais ex-président de la FFSG a même évoqué une « dictature ministérielle. »