1

Vendée Globe 2020 : six femmes partent à la conquête des océans, un record !

Le Vendée Globe 2020 est lancé. Ce dimanche 8 novembre, 33 skippers ont quitté les côtes des Sables-d’Olonne pour démarrer leur course à la voile autour du monde en solitaire, sans escale ni assistance. Parmi eux, six femmes ont pris le départ, un record de participations depuis la création de l’épreuve en 1989. 

Le Vendée Globe est tout simplement la plus grande course à la voile autour du monde. Elle est disputée en solitaire, sans escale et sans assistance. Depuis 1989, 8 éditions ont mis aux prises 167 concurrents au total, dont 7 femmes… pour seulement 89 arrivées. 

Pour cette 9e édition qui s’élance, 33 skippers ont pris le départ des Sables-d’Olonne dimanche matin, dont six femmes. Un record de participations, d’autant que leur absence avait été fortement remarquée il y a quatre ans. « Aujourd’hui, c’est normal de voir des femmes en course au large. Ce n’est pas extraordinaire de faire le Vendée Globe parce qu’on est une femme, c’est juste extraordinaire de faire le Vendée Globe. Il faut les regarder comme des marins et ne pas s’arrêter sur le fait que ce sont des femmes », remarque le skipper Paul Meilhat, vainqueur de la Route du Rhum 2018 (classe Imoca) et membre de la team de Samantha Davies (Initiatives-Coeur) pour ce Vendée Globe. 

Aux côtés de la navigatrice britannique de 46 ans, qui en est à sa troisième participation et qui compte parmi les favoris de la course, on retrouvera également les Françaises Alexia Barrier (TSE – 4myplanet) et Clarisse Crémer (Banque Populaire X), la Franco-allemande Isabelle Joschke (MACSF) et les Britanniques Pip Hare (Medallia) et Miranda Merron (Campagne de France). Toutes s’élancent sur le Vendée Globe pour la première fois.