7158 Views |  Like

Vegan et sportive, impossible ? L’interview décalée de GiedRé

QUE SIGNIFIE POUR VOUS ÊTRE VÉGÉTARIEN AUJOURD’HUI ?

Faire ce choix remet en cause un mode d’existence qui nous a depuis toujours été présenté comme évident, presque le seul possible. Mais c’est aussi prendre conscience de son pouvoir individuel et citoyen de dire non. C’est le moyen le plus simple d’influer directement sur une industrie avec laquelle on est en désaccord, quelles qu’en soient les raisons : écologiques, philosophiques, sanitaires…

DE QUELLE MANIÈRE PRENEZ-VOUS POSITION DANS VOS CHANSONS ?

J’en parle indirectement, par petites allusions, comme dans «Le gros enculé», ce gros enculé en chacun de nous, contre lequel
nous devons sans cesse lutter, qui trouve que “le coca c’est trop, trop bon” et que “Oh miam, si je mangeais une grosse côte de bœuf”, ou d’une façon plus générale dans «Les rois des animaux», qui questionne la place de l’homme dans la grande famille des mammifères. Dans l’absolu, j’essaie de ne pas donner de leçon. Je n’aime pas qu’on m’en donne et je ne suis personne pour juger (il m’arrive d’écouter du Jean-Jacques Goldman, c’est dire si je suis loin de la perfection). Si je peux aiguiser une curiosité, c’est déjà beaucoup.

POURQUOI AVOIR FAIT CE CHOIX DU VÉGANISME ?

En premier lieu, pour des raisons écologiques, ça m’apparaissait le moyen le plus simple et efficace de réduire mon impact de gros humain dégueulasse sur cette pauvre petite planète qui doit vraiment être impatiente qu’on meurt tous.

QU’EST-CE QUE CE MODE DE VIE VOUS PROCURE ?

Un très bon transit ! Et une satisfaction personnelle de ne pas prendre part à des pratiques que je considère comme immorales et irresponsables. A part la Fête de la Saucisse ou la Foire à la Fondue, je ne vois que des avantages. Que ce soit d’un point de vue physiologique (on se sent bien mieux), ou sociétal (à raison de trois repas par jour, on a quotidiennement trois occasions d’agir concrètement sur le monde). Vive l’houmous !

QUE PENSEZ-VOUS DU TOFU, QUINOA ET TOUT ÇA ?

J’en pense moins de choses que les gens persuadés qu’un vegan ne mange que du pissenlit et des graines de lin en faisant brûler du chanvre récupéré sur un vieux pull fabriqué par des moines aveugles et hémiplégiques. Je pense que ne sont dégueux et tristes et chiants que les trucs qu’on ne se donne pas la peine de rendre goûtus et funckys !

L’IMAGE DE VOTRE BOUCHE QUI MÂCHE UN STEAK TATARE, QU’EST-CE QUE CELA FORME DANS VOTRE ESPRIT ?

Je ne fais pas partie de ces personnes qui ne laissent pas entrer chez eux des gens avec un saucisson dans la poche. Et je ne
me ferais pas vomir si j’apprenais qu’il y avait 2 g de parmesan dans mes pâtes.

QUI EST LE ROI DES ANIMAUX ?

Oh, c’est nous les humains ! Aucun doute. C’est nous qu’on est les plus forts de la Terre. Y’a qu’à voir : par notre seule volonté, on peut tuer tout ce qui bouge, pourrir tout ce qui existe, écraser tout ce qui vit…

VOTRE TRUC POUR ÊTRE EN FORME SANS LA VIANDE, QUI FERAIT DE TRÈS GROS MUSCLES ?

Une fois qu’on en sait plus, pas besoin de «petit truc pour être en forme». Quand j’ai commencé à me documenter, j’ai été étonnée du peu de connaissance qu’on a sur nos besoins nutritionnels. J’ai trouvé ça dingue de mieux savoir quoi mettre dans une voiture pour ne pas qu’elle tombe en panne que dans un estomac pour ne pas qu’il ait de carence. Je me suis dit qu’on m’avait prise pour une débile en me répétant que les produits laitiers sont mes amis pour la vie. Il y a plus de calcium dans les brocolis que dans le lait, et plus de protéines dans les lentilles que dans une entrecôte !

EST-CE QU’ÊTRE VÉGÉTARIEN EST DEVENU UNE MODE ?

On en parle plus aujourd’hui. Mais peu importe si les gens deviennent vegans pour être dans le coup, protéger les animaux, la planète, ou juste pour ne plus être constipés. Peut-être que bientôt, on prendra ce courant comme une vraie prise de position et non plus comme une espèce de secte baba cool qui écoute de le musique indienne, assise en tailleur sur des galets.

Les prochains concerts auront lieu à Brest le 27 avril, Le Mans le 28, Neuchâtel le 5 mai, Charleroi le 20, St-Etienne le 8 juin… Pour plus d’infos, c’est ici !