1525 Views |  Like

Une gymnaste américaine fait un immense carton sur internet avec sa performance ahurissante !

Dimanche dernier, lors d’une compétition universitaire en Californie, la gymnaste américaine Katelyn Ohashi a obtenu la note parfaite de 10.0 pour son enchaînement endiablé et remarquablement exécuté au sol. La vidéo de sa performance a fait un immense carton sur internet et cumule plus de 34 millions de vues à travers le monde.

Il ne lui aura fallu qu’une minute trente pour faire chavirer le coeur des juges et devenir un véritable phénomène planétaire ! Alignée dans une compétition universitaire dimanche en Californie, Katelyn Ohashi a produit un enchaînement tout simplement époustouflant en gymnastique au sol, crédité de la note maximale de 10.0. Loin des mouvements traditionnels et conventionnés de la discipline, l’éditante de 21 ans a alterné pas de danse originaux à la sauce « Michael Jackson » et figures gymniques absolument dingues et impeccablement réalisées ! La vidéo de sa performance a été publiée par son campus, la célèbre université californienne de UCLA, et été visionnée pas moins de 34 millions de fois depuis.

Si son nom ne vous dit rien, Katelyn Ohashi n’est pourtant pas une inconnue dans le monde de la gymnastique. À 16 ans, elle était annoncée comme l’une des futures grandes stars de son sport aux États-Unis, au même titre qu’un autre gymnaste pour le coup bien connue, Simone Biles. Elle avait d’ailleurs battu la quadruple médaillée d’or olympique et 14 fois championne du monde lors de l’American Cup en 2013, une étape de la Coupe de monde de gymnastique artistique organisée par la Fédération internationale. Mais une succession de blessures (dos, épaules,) ont fauché le jeune prodige en plein vol. Jusqu’à la contraindre à renoncer au niveau Elite, et se contenter de vivre sa passion en compétitions scolaires puis universitaires.

Dans une vidéo postée par The Player’s Tribune en août dernier, Katelyn Ohashi confiera que son histoire était peut-être un mal pour un bien. « J’étais heureuse d’être blessée, avoue-t-elle. On m’a dit que mon poids était devenu embarrassant. On me comparait à un oiseau qui ne peut pas voler… Des choses qu’on disait de moi déjà avant mes blessures. On disait que j’étais trop maigre. Ensuite, j’étais devenue trop grosse. […] La gym était ma vie. Mais je me détestais. Il m’aura fallu du temps, avec UCLA, pour trouver un nouvel objectif et un nouveau chemin à suivre, pour renouer avec l’amour de mon sport ». Aux vues des sourires qu’elle a arboré pendant les 90 secondes de sa prestation dimanche, il semblerait qu’elle ait retrouvé.