Like

Tennis – Francesca Jones, huit doigts, sept orteils, valide son ticket pour le tableau final de l’Open d’Australie

Elle est la belle histoire de ce début de saison 2021. Francesca Jones, atteinte d’une anomalie de naissance la privant de deux doigts et de trois orteils, a réussi à s’extirper du piège des « qualifs » de l’Open d’Australie en remportant trois matches consécutifs, synonyme de porte d’entrée pour le tableau final de Melbourne.

Qualifiée à l’issue de sa victoire expéditive contre Jia-Jing Lu (6-0, 6-1) à Dubaï, destination délocalisée des « qualifs » de l’Open d’Australie, la Britannique Francesca Jones va disputer son tout premier Grand Chelem à Melbourne. Un parcours aussi atypique que magnifique. Touchée par une forme rare de dysplasie ectodermique, la jeune joueuse de 20 ans est née avec quatre doigts à chaque main mais également avec trois orteils au pied droit et quatre à gauche.

Tout au long de son ascension, la tenniswoman entendait sans cesse de la bouche des médecins que son anomalie physique serait un frein au haut niveau. Mais la 241e mondiale, animée par ses rêves d’enfant, n’a jamais abandonné. Avec cette première qualification en Grand Chelem, la Britannique récolte aujourd’hui les fruits de sa persévérance et son abnégation. La championne espère poursuivre sur sa belle dynamique en « jouant au sommet » tout en aspirant à être une source d’inspiration.