Like

Sport et peau, comment entretenir de bonnes relations ?

Astuces et conseils, by Marine Lorphelin

Le sport est bon pour la santé, le moral et l’organisme. Il l’est un peu moins, en revanche, pour la peau… Entre sueurs, rougeurs et crispations, notre barrière cutanée est mise (elle aussi !) à rude épreuve lors d’une pratique physique. Comment la protéger, comment la réparer et comment la sublimer malgré l’effort ? Marine Lorphelin a fait le tour de ces questions. Notre Miss France 2013, actuellement interne en médecine générale à Paris, nous dévoile ses meilleurs conseils dermatos. Parole d’une ancienne reine de beauté bientôt diplômée (oui, on ferait mieux de l’écouter pour retrouver sa peau de bébé !). 

Par Floriane Cantoro – Extrait du magazine WOMEN SPORTS N°18 d’octobre-novembre-décembre 2020. 

Peau et sport, de quoi parle-t-on exactement ?

De transpiration et de déshydratation, principalement. Petit cours de médecine par Marine Lorphelin.

« Le système de sudation du corps humain passe par la peau, à travers ses pores ; la sueur, qui est riche en minéraux et notamment en sels, va entraîner une déshydratation générale du sportif, mais également une déshydratation de sa peau. Le dessèchement cutané accélère le vieillissement de la peau, sa perte de souplesse et d’élasticité. Dans le ressenti, on va avoir une peau qui tiraille, voire qui gratte, et qui aura tendance à s’irriter plus vite. Cela conduit à une apparition plus rapide et plus marquée des rides. » 

Marine Lorphelin, interne en médecine générale à Paris.

S’hydrater en trois temps : et glou, et glou et glou ! 

Vous l’aurez donc compris, l’hydratation joue un rôle primordial dans la protection de la peau des sportives. « Une bonne hydratation est de toute façon indispensable au bon fonctionnement du corps humain », rappelle notre experte. Pour la sportive, il s’agira en plus de compenser les pertes d’eau induites par la transpiration, et ainsi maintenir un équilibre hydrique corporel optimal, synonyme de performances et de peau zéro défaut. « Il faut boire avant le sport, pendant la séance toutes les 10 à 20 minutes par petites gorgées, et après l’effort. » 

En mont de la séance : un soin hydratant 

Il n’y a « pas vraiment de produits beauté miracles ». Pour Marine Lorphelin, tout est question de « soins cutanés quotidiens » et de « routine adaptée à son type de peau ». Il est possible toutefois, à l’approche d’une séance, d’utiliser une crème hydratante plus riche que d’ordinaire afin de « restaurer la barrière lipidique, ce qui empêchera l’eau de ressortir en transpirant et donc la peau de se déshydrater. » 

Question pour les femmes actives qui filent au sport en sortant du travail ou pour les sportives coquettes (tout simplement) : l’étape « démaquillage » est-elle indispensable ? « Il vaut mieux éviter de faire du sport avec plusieurs couches de poudre ou de fond de teint, car ces différentes épaisseurs risquent d’obstruer les pores. En revanche, il n’y a aucun problème à pratiquer avec un maquillage léger de jour. À condition, bien sûr, de bien se démaquiller ensuite. » 

Pendant la séance : adopter les gestes barrières 

« Éviter de se frotter le visage avec la serviette de sport mais plutôt tamponner la sueur, éponger doucement pour éviter les irritations supplémentaires. » 

Après le sport : nettoyer, nourrir et hydrater (encore et toujours !)

POUR LE CORPS : 

1. Se laver la peau avec un gel douche détoxifiant pour nettoyer en profondeur les pores et enlever les peaux mortes. 

2. Utiliser une huile de douche riche en lipides pour restaurer sa barrière cutanée et améliorer son hydratation globale, ou bien une crème hydratante corporelle. Dans la salle de bain de Marine Lorphelin, on trouve une Huile de douche Atoderm, Bioderma pour peaux à tendance sèche (13€, 1 L). 

POUR LE VISAGE : 

Marine conseille d’utiliser des produits spécifiques « visage » avec des textures souvent plus légères que ceux pour le corps, afin de « ne pas boucher les pores et ainsi créer des boutons »

1. Se laver le visage avec un nettoyant « doux » : « éviter les gommages à grains qui agressent la peau plus qu’autre chose ! »

2. Appliquer un sérum riche en acide hyaluronique et/ou en eau, ou une huile. Dans sa salle de bain : sérum hydratant visage Minéral 89, Vichy (21,80€, 50 ml) et sérum végétal apaisant pour peaux irritées et sensibilisées Phyto Corrective, SkinCeuticals (68€, 30 ml). 

3. Terminer par une crème hydratante adaptée à son type de peau et à ses besoins. « Il est important d’adapter son « skincare » en fonction du ressenti de sa peau qui peut varier en fonction de la saison ; l’hiver par exemple, la peau a souvent tendance à tirailler davantage à cause du froid. » Dans sa salle de bain : des crèmes Garnier bio, Vichy, Bioderma… 

Les « must-have » de Marine la sportive

L’huile de Tamanu (originaire de Polynésie) qui a des vertus réparatrices et cicatrisantes, et l’eau de Raisin en spray de Caudalie (5,90€, 75 ml) pour une peau apaisée, rafraîchie et parfaitement hydratée. 

Une astuce « belle peau » hors salle de bain : « Avoir une bonne hygiène de vie, tout simplement. »