Like

Sport en canapé : la réalité virtuelle en mode sport

La réalité virtuelle, un monde réservé aux geeks, vous pensez ? Un divertissement affalé des heures durant dans son canapé ? C’est ce qu’on peut imaginer au sujet de la VR (réalité virtuelle). Et pourtant, les vidéos à 360° peuvent proposer de véritables programmes « santé ». A l’heure où il fait bon rester au chaud dans son salon, nous nous sommes penchés sur cette pratique d’un nouveau genre. Un monde technophile se dévoile ! Par Léa Borie

Des matchs commencent à être diffusés en direct aux Etats-Unis. Samsung s’est déjà positionné et a signé un partenariat avec la NBA afin de permettre aux spectateurs de visionner des matchs à 360°… Et concrètement, côté pratiquant, ça donne quoi ?

LA COURSE CONNECTÉEE

Le cyclisme en immersive ; tel est le credo de la plateforme VirZoom : avec ce jeu, on pédale, depuis notre appartement, mais projeté sur un circuit automobile dans une voiture de course, sur un char d’assaut en pleine bataille ou accroché au dos d’un dragon. Mais nous ne sommes pas seuls, on peut se retrouver avec jusqu’à 7 joueurs sur la toile. En gagnant des courses, on peut personnaliser notre avatar. Des performances, petites à notre échelle, certes, qui sont suivies grâce à un bracelet connecté !

Dans la même veine, le Widerun se présente comme un support pour vélo. N’importe qui possédant un vélo d’intérieur et un casque de VR peut visiter des environnements virtuels époustouflants, d’une caverne à une ville fantôme en passant par un empire chinois. En fonction de ce qui se passe dans la VR, l’appareil simule un effet de résistance. Si vous êtes aussi créatif que nous, vous pouvez même créer vos propres environnements sur Unity 3D et les partager avec la communauté des utilisateurs !

GYM FITNESS

Pour cette fois, il vous faudra un peu de matériel supplémentaire… La start-up française Holodia commercialise Holofit, un rameur connecté à la réalité virtuelle. La plateforme strasbourgeoise est « fitness compatible » avec la plupart des appareils de cardio tels que les rameurs mais aussi les vélos d’intérieur. Et là, votre séance de sport se transforme en voyages fantastiques ; l’Antarctique, les anneaux de Saturne, les rivières de Babylone… En plus, pour nous stimuler davantage, ce système ingénieux nous met en compétition : vous aussi, défiez un autre joueur. On est tellement plongé dans le jeu qu’on ne se rend pas compte que les muscles travaillent. Et le lendemain, on en aurait presque des courbatures ! Si en France, la tendance n’a pas encore gagné les salles de gym, elles sont environ 200 dans le monde à avoir sauté le pas, notamment à Hong-Kong.

SIMULATION DE VOLE

L’appareil Icaros permet de stimuler tous les muscles de notre corps en volant.  D’un coup, nous nous retrouvons propulsés en plein ciel. Il faut se mouvoir le plus vite possible dans la bonne direction pour passer à travers des anneaux pour marquer un maximum de points. Les abdos travaillent un peu mine de rien !

ESCALADER

Gravir des monts depuis son salon, vraiment ? The Climb l’a fait, depuis 2016. Munis de gants dans la VR, et de manettes dans la « vraie vie », le jeu nous demande de la stratégie et de l’anticipation
pour trouver les meilleures prises et… ne pas tomber dans le vide. Question d’endurance oblige, il nous faut marquer des pauses pour reposer les bras de notre personnage, et nous avec ! Entre beauté des paysages environnants et vertige, on évolue à travers les Alpes, le grand Canyon ou encore la baie d’Along. Jeux de textures, de reliefs… des prises surprenantes nous donnent du fi l à retordre. La roche parvient même à s’effriter sur notre passage. Alors, on ne lésine pas sur la magnésie, comme en salle ! Pour ficeler tout ça, le jeu propose des tutos et un mur d’entraînement, avant de s’adonner
aux parcours intenses… Un ensemble de conditions qui nous transmettent les sensations de ce sport extrême, les frissons de peur et la tension palpable dans nos mains ; une vraie dose de challenge. Et pour plus de motivation, on peut comparer nos résultats entre amis grâce au mode « multi asynchrone ».

MÉDITER

La méditation devient ludique et plus facile grâce aux casques de réalité virtuelle… En tout cas, c’est la sensation qu’on a éprouvée en la testant. En faisant abstraction de ce qui nous entoure, on accède à une immersion visuelle et auditive totale. Une bonne manière de mettre son mental sur off et d’éviter de penser à tout ce qu’on a encore à faire, à tout ce qu’on aurait dû dire ou ne pas dire… et aussi un sentiment de bien-être au départ, car de chez soi, on est plus vite à l’aise que dans une salle avec des inconnus…

  • Provata VR, appli de méditation guidée en réalité virtuelle, lancée fin 2016 par Provata Health, spécialisée dans la santé numérique.
  • Jeu Deep VR, pour se relaxer profondément. C’est aussi un outil thérapeutique, proposé avec une ceinture capteur de respiration.
  • Interactive Meditation propose 50 expériences sous forme de jeu pour les débutants en la matière. L’avantage : il suit votre score de résonances avec l’expérience et les progrès.

PERDRE DU POIDS

Les jeux vidéo et donc la réalité virtuelle sont souvent associés à un manque d’exercice et à une prise de poids. Mais certains jeux font perdre pas mal de calories ! Vous avez sans doute entendu parler de l’histoire du geek américain Job Stauffer ? Après 5 mois du jeu de VR SoundBoxing G, il a réussi à perdre 22 kg ! Physique sans trop l’être, ce jeu nécessite de faire des mouvements principalement avec les bras, et le rythme imposé de la partie fait transpirer ! A ce sujet, l’organisme indépendant de santé américain « Virtual Reality Institute of Health and Exercise » a testé des jeux sur leur dépense d’énergie. Il a mesuré l’activité physique requise pour différents jeux connus et les calories brulées lors d’une partie. Parmi ceux qui nécessitent une activité physique la plus élevée :

  • Le record revient à Thrill of the fight, jeu de boxe conçu pour la VR, dont une partie de jeu est équivalente à un sprint, avec 15 calories brulées par minute ! Eviter les coups de poing, les crochets, engranger des coups droits dans le timing pour décrocher la première place !
  • Dans le même esprit, League Knochout, jeu de boxe style arcade qui implique de bouger et d’esquiver avec des mouvements de frappe contre des adversaires, permet de dépenser 8 calories par minute.
  • Et Holopoint, jeu de tir à l’arc façon ninjas et samouraïs, qui consiste à tirer le plus de flèches possible dans le mille, vous fait dépenser environ 7 calories la minute !

S’ENTRAÎNER

Souvent, le gros désavantage dans toutes ces pratiques, c’est de devoir se débrouiller seul pour performer et trouver des solutions. Si c’est votre cas, on vous conseille l’Immersive Coach. Développée avec le soutien de la région Île-de-France, dans le cadre de l’appel à projet « Prototypes technologiques 2016 », la plateforme connectée d’exergaming en réalité virtuelle est destinée aux professionnels du sport et propose une expérience immersive sans capteur porté, ni casque encombrant, ni fils. L’objectif : booster les utilisateurs à travers des actions ludiques et motivantes.

De son côté, le logiciel d’entraînement Strivr a été conçu pour améliorer ses performances d’athlètes. Issu d’un partenariat entre une société de conception de logiciels d’entraînement sportif VR et une équipe de football américain, l’application de réalité virtuelle offre aux joueurs un bon entraînement à la prise de décision terrain. Grâce à une caméra HD, le logiciel permet de voir autour de soi en temps réel à 360° les actions de défense et d’attaque des joueurs de l’équipe adverse ; aucune seconde du match ne passe à travers les mailles du filet !

Vous l’aurez donc compris, certains jeux de réalité virtuelle sont de vrais programmes sportifs ! Il existe aussi au rayon réalité virtuelle un simulateur de golf, de l’alpinisme, du ballon prisonnier, du parachutisme… A tester, vous verrez, ils peuvent vous faire ressentir l’effort vraiment différemment – si ce n’est réellement, parfois plus intensément. Le plus gros avantage selon nous ? Faire du sport en s’amusant grâce à un contexte ludique boostant. Cette approche facile d’accès pourrait bien séduire des « non-afficionados  des  salles  de  sport », car cela peut les pousser à aller plus loin. Le casque faisant office d’œillère sur le monde qui nous entoure,
vous pouvez vous mettre dans la peau de quelqu’un d’autre…

Néanmoins, pour l’instant, la VR rencontre certaines limites à la pratique du sport à proprement parler, à savoir l’inconfort du port du casque, lourd et encombrant, pendant des mouvements vifs, ainsi que le risque de nausées qui gagne souvent les joueurs au bout d’un certain moment de jeu. Cela dit, les progrès technologiques arrivent à vive allure. Une des dernières avancées dans cette idée : le système anti-transpirant ViveNchill, un casque avec système de refroidissement pour limiter la transpiration pendant une partie dynamique ! A l’aube de 2018, les sensations sont prometteuses, les stimulations devenant de plus en plus virtuelles.


POUR ALLER PLUS LOIN

« Nouveaux Médias », édition Petit Homme production, revue de novembre 2017 axée sur la réalité virtuelle.

Le site spécialisé realite-virtuelle. com, le magazine de la réalité virtuelle et augmentée.

Festival Future.e.s par Cap Digital, du 21 au 23 juin 2018 à La Villette à Paris

Virtual Reality Institute of Health and Exercise