1285 Views |  Like

Snowboard : Anne-Flore Marxer porte le féminisme islandais à l’écran

En 2017, la championne de snowboard freeride Anne-Flore Marxer partait se ressourcer en Islande, ce petit pays d’Artique exemplaire en matière d’égalité hommes-femmes. Deux ans plus tard, et après un hiver à sillonner les routes enneigées de l’île sur les traces du féminisme, la rideuse franco-suisse sort son premier documentaire associant sports extrêmes et combat pour l’égalité des sexes : « A land shaped by women » (ndlr, un pays façonné par les femmes). Il sera diffusé pour la première fois en français ce mercredi 16 janvier au Grand Rex, à Paris.

Il y a un an, Anne-Flore Marxer apparaissait seins nus en mode «Femen» dans le magazine en ligne Neufdixieme.com pour dénoncer l’hyper-sexualisation des femmes dans le sport. Mais la championne de snowboard freeride, aussi connue pour ses titres que pour ses engagements féministes, s’avouait « fatiguée » de devoir en passer par de telles opérations coup de poing pour faire entendre sa voix. « Les murs ont été poussés aussi loi que possible, mais la rigidité de la structure est telle que ça coince et qu’il me semble temps de m’en affranchir. […] Avec le recul, moi qui ait passé mon temps à me justifier d’être une femme en usant d’arguments virils, je me dis qu’il est temps de faire évoluer mon discours vers quelque chose de plus positif, expliquait-elle. Ma parole a construit ma force, je vais continuer à la prendre, mais d’une autre manière, en changeant de point de vue. »

À bientôt 35 ans, la rideuse franco-suisse inaugure donc un nouveau moyen d’action et de communication : la caméra. Avec son amie allemande Aline Bock, également championne de snowboard freeride, elles ont réalisé un documentaire de 52 minutes intitulé « A land shaped by women » (ndlr, un pays façonné par les femmes), qui mêle images de glisse, paysages grandioses et histoire du féminisme islandais.

La championne de snowboard freeride Anne-Flore Marxer présente son premier film documentaire qui mêle images de glisse et histoire du féminisme islandais.

Anne-Flore Marxer a choisi de poursuivre son engagement en faveur de la cause féminine de manière plus positive, avec un documentaire mettant en avant des figures emblématiques du féminisme islandais. Crédit © Eleonora Raggi.

Voyage initiatique pour comprendre l’état d’esprit des Islandaises

L’idée du film est née durant l’hiver 2017 lorsqu’à l’issue de la dernière étape du World Tour de la saison, Anne-Flore Marxer part se revigorer en Islande, un pays en pointe en matière de droits des femmes. Premier pays a avoir élu une femme à la présidence au suffrage universel en 1980, en tête du classement de l’ONU des pays qui respectent le plus l’égalité des sexes ces neuf dernières années. « Ce pays m’a tellement fascinée que je me suis plongée dans l’histoire des Islandaises pour voir comment elles l’avaient changé », explique Anne-Flore Marxer dans les colonnes du Parisien.

La championne de snowboard freeride Anne-Flore Marxer présente son premier film documentaire qui mêle images de glisse et histoire du féminisme islandais.

Anne-Flore Marxer (à gauche) et Aline Bock (à droite) ici avec Heida Birgisdóttir, pionnière du snowboard et du surf en Islande. Crédit © Eleonora Raggi.

L’hiver suivant, les deux rideuses sont parties sillonner les routes enneigées de l’île en van, en snowboard et en surf, à la rencontre des figures emblématiques du féminisme islandais. Les deux championnes ont notamment recueilli les témoignages de Vilborg Arna Gissurardóttir, la première Islandaise à avoir atteint le sommet de l’Everest, Heida Birgisdóttir, pionnière du snowboard et du surf dans son pays, ou encore Katrin Oddsdóttir, avocate spécialiste des droits de l’Homme, qui a contribué à la rédaction de la nouvelle Constitution islandaise.

Une première réalisation réussie

« A land shaped by women » sera diffusé pour la première fois en français ce mercredi 16 janvier au Grand Rex, à Paris. En raison du grand nombre de réservations, le célèbre cinéma parisien a dû réaffecter le film dans une salle de projection plus grande.

Au niveau international, l’engouement est également immense. Le film fait partie des sélections officielles de plus de 80 festivals de cinéma à travers le monde et compte déjà 11 récompenses. Il a notamment reçu le prix du meilleur court-métrage et du meilleur court-métrage documentaire au festival Lady Filmmakers de Beverly Hills (Californie) ou encore le prix du meilleur film dans la catégorie « environnement et culture » de l’International Mountain Film Festival au Pakistan.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site : « A land shaped by women ».

La championne de snowboard freeride Anne-Flore Marxer présente son premier film documentaire qui mêle images de glisse et histoire du féminisme islandais.

Anne-Flore Marxer et Aline Bock ont porté à l’écran leur voyage sur les routes enneigées d’Islande, entre sports extrêmes et rencontres féministes. Crédit © Eleonora Raggi.