122 Views |  Like

Simone Biles, championne quatre étoiles

La star de la gymnastique Simone Biles a remporté pour la quatrième fois le titre de championne du monde du concours général jeudi à Doha. L’Américaine de 21 ans, quadruple championne olympique des Jeux de Rio 2016, devient ainsi la première gymnaste à réaliser une telle performance devant la Russe Svetlana Khorkina qui totalise trois couronnes.

Simone Biles vient d’inscrire encore un peu plus son nom dans l’histoire de la gymnastique. L’Américaine de 21 ans a remporté jeudi à Doha le titre de championne du monde du concours général pour la quatrième fois de sa carrière. Elle dépasse donc la Russe Svetlana Khorkina et ses trois couronnes mondiales, une référence depuis 2002.

Au Qatar, Biles faisait son grand retour à la compétition internationale depuis les Jeux Olympiques de Rio d’où elle était rentrée avec cinq médailles, dont quatre en or (concours général, sol, saut et par équipes, plus le bronze à la poutre). Après une année sabbatique pendant laquelle elle a notamment participé à la version américaine de Danse avec les Stars, la petite prodige de l’Ohio a repris l’entraînement à l’automne dernier.

Avec l’équipe américaine, elle est allée chercher une nouvelle médaille d’or mercredi, bien loin devant la concurrence, avant d’attaquer sa compétition individuelle. Celle-ci a démarré jeudi par le saut. Biles a réalisé une pirouette inédite qui porte désormais son nom. Mais sa mauvaise réception (chute sur les fesses) et son score de 14,533 ont laissé planer l’incertitude alors qu’elle nous avait plutôt habitués à faire la différence dès cet agrès. Même constat à la poutre, où une chute et plusieurs déséquilibres lui ont coûté de précieux dixièmes de points. C’est finalement aux barres asymétriques, son talon d’Achille jusqu’à présent, que Simone Biles a repris les rênes de la compétition (14,725). Au sol, l’Américaine a mis tout le monde d’accord, avec un note de difficulté bien plus élevée que les autres gymnastes, malgré une réalisation plus hésitante qu’à son habitude (15,000 points).

Elle s’est finalement imposée sur un score de 57,491 points devant la Japonaise Mai Murakami (55,798) et sa compatriote Morgan Hurd (55,732). Simone Biles détient par ailleurs 12 titres mondiaux, un record chez les femmes. Elle pourrait compléter sa collection vendredi et samedi, lors des finales par agrès.

La première Française, Mélanie de Jesus Dos Santos, termine 6e avec 55,599 points.