Like

Simona Halep, N°2 mondiale, renonce elle aussi à l’US Open…

La Roumaine Simona Halep, actuelle N°2 mondiale, a renoncé lundi à disputer l’US Open (prévu du 31 août au 13 septembre prochains à New York), en raison des « circonstances exceptionnelles » induites par la crise du Covid-19.

L’US Open perd une nouvelle tête d’affiche dans son tableau féminin… Après l’Australienne Ashleigh Barty (N°1 mondiale), la Canadienne Bianca Andreescu (tenante du titre et 6e meilleure joueuse mondiale) ou encore l’Ukrainienne Elina Svitolina (N.°5), c’est au tour de Simona Halep d’annoncer sa non-participation au Grand Chelem new-yorkais. 

« Après avoir soupesé tous les facteurs et les circonstances exceptionnelles dans lesquelles nous vivons, j’ai décidé que je ne voyagerais pas vers New York pour disputer l’US Open », a écrit lundi sur ses réseaux sociaux la Roumaine de 28 ans, lauréate du tournoi de Prague ce week-end. « J’ai toujours dit que je placerais ma santé au coeur de ma décision et c’est pourquoi je préfère rester en Europe et m’entraîner », a-t-elle ajouté, soulignant néanmoins les efforts de la Fédération américaine de tennis et la WTA pour offrir un environnement sûr aux joueurs et joueuses qui iront à Flushing Meadows. 

Aussi, il ne reste plus que quatre joueuses du Top 10 encore inscrites au tableau féminin de l’US Open 2020 : la Tchèque Karolina Pliskova (N°3), les Américaines Sofia Kenin (N°4) et Serena Williams (N°9), ainsi que la Japonaise Naomi Osaka (N°10). En effet, la Néerlandaise Kiki Bertens (N°7) et la Suissesse Belinda Bencic (N°8) ont elles aussi fait savoir qu’elles ne seraient pas de la partie cette année…