Like

Rapinoe met Trump KO !

Après avoir déclaré qu’elle n’irait pas à cette « putain de Maison Blanche » en cas d’invitation de la part du Président, la capitaine de l’équipe féminine des États-Unis de football a refait part de sa volonté de boycotter cette tradition, mais a également ajouté que « je crois que toutes les membres de l’équipe à qui j’ai parlé explicitement de cela n’iront pas ».

Son message est très clair. Sur la chaine du CNN, elle s’est directement adressée au Président, contre qui elle a protesté tout le long de la compétition, notamment en ne chantant pas l’hymne national. « Votre message exclut les gens. Vous m’excluez. Vous excluez les personnes qui me ressemblent. Vous excluez les personnes de couleur. Vous excluez … les Américains qui vous soutiennent peut-être » a déclaré Megan Rapinoe, élue meilleure joueuse du Mondial avant de continuer : « Vous vous référez à une ère qui n’était pas géniale pour tout le monde », en faisant référence  au slogan de Donald TrumpMake America great again” (rendre sa grandeur à l’Amérique).

D’autre part, la jeune femme a également tenu un discours pour le moins politique lors de la célébration du sacre devant la foule américaine.