118 Views |  Like

PyeongChang 2018 : qui sera la Reine des Jeux ?

Elles sont incontestablement les stars de leur discipline. Titrées à de maintes reprises en compétitions nationales et internationales, ces championnes iront à PyeongChang pour garnir leur armoire à trophée d’une nouvelle récompense : la sacro-sainte médaille olympique.

Par Floriane Cantoro
Extrait du magazine Women Sports N°7 Spécial hiver – Janvier/Février/Mars 2018. DOSSIER PYEONGCHANG 2018 : Chloé Trespeuch nous sert de guide dans ce voyage vers les JO à venir.

MIKAELA SHIFFRIN : UN DOUBLÉ OLYMPIQUE HISTORIQUE EN SLALOM ?

Ski alpin – 22 ans, États-Unis

Depuis ses 17 ans, Mikaela Shiffrin domine, sans partage, l’épreuve du slalom : championne olympique à Sotchi en 2014, triple championne du monde en 2013, 2015 et 2017, 4 fois vainqueur du classement de la discipline en Coupe du monde (2013, 2014, 2015 et 2017) et pas moins de 25 podiums en tout. Un exploit ! Mais l’Américaine de 22 ans pourrait écrire encore un petit peu plus l’histoire de son sport en devenant la première skieuse à remporter un titre olympique dans la discipline deux fois de suite.

Mikaela Shiffrin

Mikaela Shiffrin

SHIM SUK-HEE, STAR À DOMICILE !

Short-track – 21 ans, Corée du Sud

Selon la rumeur, après les Jeux de Sotchi d’où elle est ressortie triplement médaillée, Shim Suk-hee a changé son numéro de téléphone pour que les quatre derniers chiffres soient les suivants : 2-0-1-8. Pour ne jamais oublier son objectif : PyeongChang ! La Sud-Coréenne, qui a déjà brillé aux quatre coins du monde, a l’occasion d’asseoir son règne à domicile devant son public.

 Shim Suk-hee

Shim Suk-hee

MAIKEN CASPERSEN FALLA, HÉRITAGE « BJØRGEN »

Ski de fond – 27 ans, Norvège

Elle se présentera à PyeongChang en qualité de championne olympique en titre du sprint libre. Mais pas que ! Maiken Caspersen Falla est également championne du monde en titre de la discipline, en individuel et par équipes, après son succès aux Mondiaux de Lahti l’hiver dernier. À 27 ans, la fondeuse norvégienne se présente comme la digne héritière de sa compatriote Marit Bjørgen, de 10 ans son aînée, et déjà décuple médaillée olympique.

Maiken Caspersen Falla

Maiken Caspersen Falla

CHLOE KIM DANS LA COUR DES GRANDES

Snowboard – 17 ans, États-Unis

Trop jeune pour concourir aux Jeux Olympiques de Sotchi en 2014 – elle n’avait même pas 14 ans à l’époque – Chloe Kim n’a pas perdu son temps en attendant PyeongChang. Elle a notamment glané deux médailles d’or aux JO de la Jeunesse l’an dernier à Lillehammer et occupé la première marche de 4 podiums en Coupe du monde. « Elle est assez incroyable pour son âge, confirme notre Chloé Trespeuch. Dès qu’elle prend un départ en halfpipe, elle gagne. Elle est vraiment au-dessus des autres. Ça promet ! »

Chloe Kim

Chloe Kim

SARA TAKANASHI : L’HEURE DU 2e ROUND A SONNÉ

Saut à ski – 21 ans, Japon

À Sotchi, Sara Takanashi était attendue sur la plus haute marche du podium. Elle s’était finalement classée 4ème de l’épreuve de saut à ski. Une déception pour la Japonaise et son pays qui avait nourri beaucoup d’espoirs en elle. Mais il faut parfois savoir faire table rase du passé pour se tourner vers l’avenir. Et son avenir, c’est PyeongChang 2018. Avec ses quatre globes de cristal et son record de succès en Coupe du monde – plus de 50 ! – Sara Takanashi a pris rendez-vous avec son rêve depuis longtemps. Avec l’expérience et la confiance engrangées durant tout ce temps, elle pourrait bien cette fois-ci le réaliser.

Sara Takanashi

Sara Takanashi

EVGENIA MEDVEDEVA, TOUCHÉE PAR LA GRÂCE

Patinage artistique – 18 ans, Russie

Depuis deux ans, elle ne laisse aucune chance à ses rivales. Mondiaux, Championnat d’Europe, Grands Prix… Evgenia Medvedeva rafle tout ! La dernière fois qu’elle n’a pas remporté l’or sur une compétition remonte à novembre 2015, au Grand Prix de Moscou – et encore, elle s’en était tirée avec l’argent ! Difficile dans ces conditions d’imaginer le titre olympique lui échapper. Outre ses sauts d’une perfection inouïe, la jeune Russe est aussi connue pour avoir des nerfs en acier. La Russie étant suspendue, elle participera sous drapeau neutre.

Evgenia Medvedeva

Evgenia Medvedeva