Like

[PyeongChang 2018] Dopage : une bobeuse russe contrôlée positive

La Russe Nadezhda Sergeeva, spécialiste du bobsleigh, a été contrôlée positive à une substance illicite vendredi, en marge des Jeux Olympiques de PyeongChang en Corée du Sud.

Un nouveau cas de dopage a été détecté à PyeongChang. Après le contrôle positif au meldonium du curleur russe Alexander Krushelnitsky en début de semaine, c’est au tour de sa compatriote bobeuse Nadezhda Sergeeva d’être suspectée de tricherie. Un test antidopage de la pilote de 30 ans, réalisé le 18 février dernier en marge des Jeux Olympiques 2018, a révélé la présence d’un produit prohibé par l’Agence mondiale antidopage (AMA). Selon une source proche du dossier interrogée par l’AFP, il s’agirait de la trimétazidine, médicament utilisé pour prévenir les angines de poitrine et les baisses d’acuité visuelle. Une seconde analyse des échantillons de l’athlète, 12e de l’épreuve féminin de bobsleigh, sera pratiquée samedi.

Ce nouveau cas de dopage intervient alors que la commission exécutive s’apprête à décider de la levée ou non de la suspension du Comité olympique russe, suspendu en décembre dernier en raison de la découverte d’un vaste système de dopage institutionnalisé en Russie, notamment pendant les JO de Sotchi en 2014. Contrôlé positif au meldonium, le curleur Alexander Krushelnitsky, qui a reconnu les faits mais nie un acte volontaire, a déjà fait perdre à la Russie sa médaille de bronze en mixte. Elle devrait revenir à la Norvège, initialement 4e.