Like

Natation : la star japonaise Rikako Ikee est atteinte d’une leucémie

La nageuse japonaise Rikako Ikee, grand espoir de médaille des prochains Jeux olympiques de Tokyo-2020, a annoncé mardi sur son compte Twitter qu’elle était atteinte d’une leucémie, tout en assurant aux médias et aux fans qu’elle était prête à combattre la maladie pour revenir plus forte.

L’annonce a eu l’effet d’une bombe au Japon. La star de la natation locale, Rikako Ikee, grand espoir de médailles aux Jeux olympiques de Tokyo-2020, a annoncé mardi via son compte Twitter qu’elle était atteinte d’une leucémie.

L’alerte est venue de ses difficultés à respirer lors de ses entraînements à Gold Coast. « Après un malaise, je suis rentrée précipitamment d’Australie et après des tests, on m’a diagnostiqué une leucémie. Je n’arrive toujours pas à y croire moi-même », a écrit la nageuse nippone de 18 ans. Elle était devenue une star dans son pays et à l’échelle internationale en remportant six médailles d’or (pour un total de 8 podiums) aux Jeux Asiatiques de Jakarta, devenant ainsi la première femme – toutes disciplines confondues – à remporter autant de titres lors d’une seule et même édition de la compétition. Seul le tireur nord-coréen So Gin Man a fait mieux qu’elle avec 7 titres pour un total de 8 médailles en 1982.

Dans son tweet, Rikako Ikee a confirmé qu’elle ne participerait pas aux Mondiaux-2019 de natation l’été prochain à Gwangju, en Corée du Sud, où elle aurait visé l’or du 200 m papillon (minimum !). La jeune nageuse n’a en revanche pas mentionné les J0 de Tokyo-2020, dont elle était la tête d’affiche avant l’annonce de sa leucémie. Elle a néanmoins prévenu ses followers qu’elle était bien déterminée à se battre contre la maladie. « Si c’est bien soigné, c’est une maladie qui peut être vaincue », a-t-écrit, promettant de « consacrer sa vie au traitement » pour montrer « une Rikako Ikee encore plus forte ». Si elle y parvient, Ikee ne serait pas la première sportive à revenir à la compétition après avoir surmonté une leucémie : en effet, l’international australien de rugby Christian Lealiifano, diagnostiqué en août 2016, a refoulé les terrains moins d’un an après, à l’occasion d’un match de Super Rugby entre son équipe des Brumbies et les Hurricanes. On peut également citer la super star du hockey sur glace, la Canadien Mario Lemieux, qui a rechaussé les patins après avoir vaincu un cancer.