979 Views |  Like

Nastase ni invité, ni le bienvenu à Wimbledon après ses propos controversés en Fed Cup

Les organisateurs de Wimbledon ont annoncé mercredi que l’ex-champion roumain Ilie Nastase, suspendu par la Fédération internationale de tennis (ITF) pour son comportement grossier et insultant lors de la rencontre de Fed Cup opposant son pays à la Grande Bretagne, ne serait pas invité dans le Royal Box cette année et pourrait même se voir refuser l’accès au tournoi.

Ilie Nastase n’est pas le bienvenu à Wimbledon cette année. Les organisateurs du tournoi du Grand Chelem ont annoncé mercredi que l’ex-champion, suspendu par la Fédération internationale de tennis (ITF) pour ses propos controversés en Fed Cup, ne recevrait pas d’invitation dans le Royal Box, la tribune du court central réservée aux personnalités et membres de la famille royale. « Nous pensons que ses actes n’étaient pas bon. Nous les condamnons », a expliqué Philip Brook, président du All England Club. Le capitaine de l’équipe féminine de Roumanie pourrait même se voir refuser l’accès au tournoi, les organisateurs attendant le résultat de l’enquête ouverte par l’ITF.

Pour rappel, lors de la rencontre de Fed Cup Roumanie/Grande Bretagne des 22 et 23 avril derniers, la légende du tennis roumain a eu une attitude grossière et insultante envers plusieurs personnes. Le samedi, en plein match, il a même complètement disjoncté, insultant copieusement une journaliste, l’arbitre, la capitaine de l’équipe britannique Anna Keothavong et sa joueuse Johanna Konta, jusqu’à faire pleurer cette dernière au beau milieu du court. La veille, en conférence de presse d’avant-match, il avait déjà tenu des propos tendancieux au sujet de la grossesse de Serena Williams. Des journalistes anglais l’avaient entendu dire : « On va voir de quelle couleur il est [le bébé, ndlr]. Chocolat au lait ? ». Des propos « racistes » et « sexistes » condamnés par la championne américaine.

Fin avril, Ilie Nastase avait présenté ses excuses sur sa page Facebook, admettant que ni la compétition, ni la tension, ni même son attitude non-conformiste légendaire ne pouvaient justifier ses paroles. Il en avait profité pour rappeler son respect pour Serena Williams, « l’une des joueuses de tennis les plus importantes de tous les temps ».