Like

Mondiaux-2019 d’escrime : Vitalis au pied du podium à l’épée, Moellhausen sacrée

La Française Coraline Vitalis, sacrée championne d’Europe à l’épée le mois dernier à Düsseldorf, s’est arrêtée en quarts-de-finale des Mondiaux-2019 d’escrime jeudi, à Budapest (Hongrie). L’épreuve a été remportée par la Brésilienne Nathalie Moellhausen, ancienne élève de Laura Flessel. 

Comme l’an dernière à Wuxi (Chine), l’épéiste française Coraline Vitalis a échoué au pied du podium aux Mondiaux-2019 d’escrime de Budapest (Hongrie). Jeudi, elle s’est inclinée 15-9 en quarts-de-finale contre la Hongkongaise Vivian Kong, lauréate de deux étapes de Coupe du monde cette saison et sacrée championne d’Asie en juin. 

Vitalis (24 ans), qui a conquis le titre européen le mois dernier à Düsseldorf (Allemagne),  a réalisé le plus beau parcours tricolore dans cette épreuve de l’épée dames. Vice-championne d’Europe derrière elle, Marie-Florence Candassamy a échoué dès le premier tour, tandis qu’Auriane Mallo et Joséphine Jacques André Coquin se sont arrêtées en 16emes de finale.

L’épreuve d’épée des Mondiaux-2019 d’escrime a été remportée par la Brésilienne Nathalie Moellhausen.

En finale, elle s’est imposée 13-12 en mort subite face à la Chinoise Lin Sheng pour décrocher, à 33 ans, le première titre mondial de sa carrière, et succéder à son amie italienne Mara Navaria. Elle est la première Brésilienne à faire retentir l’hymne de son pays aux Mondiaux d’escrime (après des mois de compétition au sein de la délégation italienne). L’ancienne élève de Laura Flessel, qui vit en France depuis des années, a dédié sa victoire à son père décédé l’an dernier. Sa réussite sur ces Championnats du monde – les derniers de sa carrière – lui ouvre la voie des Jeux olympiques de Tokyo-2020, l’ultime défi de sa vie d’escrimeuse.