366 Views |  Like

Masters 2018 : Stephens et Bertens créent la surprise

L’Américaine Sloane Stephens (N.6) et la Néerlandaise Kiki Bertens (N.9) ont créé la surprise lundi lors de la première journée du groupe rouge du Masters 2018 de Singapour. Elles ont bousculé la hiérarchie en battant des joueuses mieux classées qu’elles.

Sloane Stephens et Kiki Bertens ont plutôt bien réussi leur entrée en lice au Masters 2018 de Singapour. Toutes deux dans le groupe rouge, elles ont battu lundi deux joueuses mieux classées qu’elles.

L’Américaine Stephens, N.6 mondiale, s’est imposée face à la jeune sensation japonaise Naomi Osaka (N.4). Grande révélation de l’année et lauréate de l’US Open face à la grande Serena Williams en septembre dernier, Osaka, 21 ans, n’a pas tenu toutes ses promesses pour son tout premier match de Masters. Elle a enchaîné les fautes directes (46) et fini par concéder nerveusement la victoire à Stephens après 2h30 de jeu (7-5, 4-6, 6-1). Osaka signe sa deuxième défaite en autant de confrontations face à l’Américaine.

De son côté, la Néerlandaise Kiki Bertens, N.9 mondiale et dernière qualifiée pour le Masters en raison du forfait de la N.1 mondiale Simona Halep (blessée au dos), l’a emporté face à l’Allemande Angelique Kerber, 2e meilleure joueuse de la WTA. Après avoir été menée 6-1, 2-0, Bertens, 26 ans, a complètement renversé la tendance pour finalement s’imposer 1-6, 6-3, 6-4. Les deux joueuses en sont désormais à deux victoires partout.

Rappelons que la première journée du groupe blanc dimanche a elle aussi apporté son lot de surprises, notamment la défaite de la Danoise Caroline Wozniacki, N.3 mondiale et tenante du titre, face à la Tchèque Karolina Pliskova (5e), en deux sets 6-2, 6-4.