Like

MadamePee – On voudrait faire pipi, s’il vous plaît !

Avec « madamePee », la première « urinoire » mobile conçue par les femmes pour les femmes, aller aux toilettes dans les lieux publics n’est plus un cauchemar pour ces dames ! Une invention qui devrait en ravir plus d’une, en particulier les sportives.

Par Floriane Cantoro
Extrait du magazine WOMEN SPORTS N.14 d’octobre-novembre-décembre 2019

L’idée est née d’un constat simple, mais somme toute agaçant : les files d’attente aux toilettes, dans les événements publics tels que les courses à pied, sont toujours deux fois plus longues pour les femmes que pour les hommes ! Aussi, nombreuses sont les runneuses qui partent sur des semi-marathons en ayant envie de faire pipi, faute d’avoir pu se soulager à temps. D’autres préfèrent carrément ne pas boire et éviter la case « toilettes » pour une question de propreté. 

Avec « madamePee », la première « urinoire » mobile conçue pour les femmes, aller aux toilettes dans les lieux publics n’est plus un cauchemar.

Nathalie des Isnards : « Depuis toutes petites, nous nous sommes conditionnées, nous les femmes, à éprouver des difficultés pour faire pipi dans un lieu public. » DR/.

« À cause d’un manque de structures adaptées, les femmes adoptent des stratégies de contournement qui sont au mieux extrêmement inconfortables, au pire dangereuses pour la santé, résume Nathalie des Isnards, la fondatrice. Sans compter l’inégalité que cela représente : depuis toutes petites, nous nous sommes conditionnées, nous les femmes, à éprouver des difficultés pour faire pipi dans un lieu public. » Face à cette résignation féminine, elle a entrepris de créer cette « urinoire » mobile pour femmes. Et cela commence donc par la féminisation du mot, un néologisme assumé ! 

Après un an et demi de recherche et développement pour comprendre les besoins des femmes en matière d’hygiène et d’intimité, « madamePee » a vu le jour en 2018 (commercialisée depuis 2019). Elle se présente sous la forme d’une petite cabine à portes battantes, ouverte en haut et en bas. La forme particulière de la cuvette (brevetée), permet d’avoir une position semi-assise bien plus confortable que dans des toilettes classiques. Une grande poubelle permet de jeter ses protections hygiéniques et le papier, car la toilette est sans eau. Enfin, une patère a été installée dans la cabine afin d’y accrocher son sac et/ou manteau. 

Avec « madamePee », la première « urinoire » mobile conçue pour les femmes, aller aux toilettes dans les lieux publics n’est plus un cauchemar.

L’urinoir(e) a été mis(e) en service pour la première fois lors d’un événement sportif sur l’Urgent Run de Paris, en décembre 2018. DR/.

Quelles sont les caractéristiques de l’urinoir(e) « madamePee » ? 

  • sans contact, donc rapide et hygiénique
  • sans eau, donc écologique
  • 6 fois plus d’utilisatrices servies par « madamePee »
  • 3 fois moins de temps passé dans les files d’attente (45 secondes en cabine en moyenne, contre 2 min 30 dans des toilettes classiques)
  • 2 fois plus d’urinoir(e)s « madamePee » dans un même espace 

L’urinoir(e) a été mis(e) en service pour la première fois lors de l’Urgent Run de Paris, en décembre 2018 (puis de nouveau en 2019, le samedi 16 novembre dernier). Les retours ont été plus que positifs de la part des coureuses, heureuses que quelqu’un prenne enfin le problème au sérieux. Nul doute donc qu’on recroisera « madamePee » sur d’autres événements sportifs. « Cela deviendra anachronique, dans quelques temps, de ne pas avoir des urinoir(e)s pour femmes dans la mesure où il en existe pour hommes », conclut la fondatrice.