361 Views |  Like

LFH : le handball féminin n’a plus de diffuseur TV…

La Ligue Féminine de Handball (LFH) a annoncé mercredi, jour de reprise de son championnat professionnel appelé cette saison la Ligue Butagaz Energie (LBE), qu’elle n’avait plus de diffuseur TV après l’échec des négociations avec beIN Sports, la chaîne qui retransmettait quelques matchs du championnat depuis 2016.

« Depuis 3 saisons, 15 rencontres de LFH étaient retransmises en direct sur les antennes de beIN Sports. La chaîne a décidé de réorienter son investissement pour couvrir intégralement le championnat masculin de Lidl Starligue (182 matchs). La LFH n’a été définitivement informée qu’au début de l’été du fait que beIN Sports ne diffusera plus aucune rencontre en 2019-20 », a expliqué la Ligue Féminine de Handball dans un communiqué.

Elle précise que, pour l’heure, aucune autre télé ne s’est positionnée pour prendre la suite.

« La LFH fait donc le constat que, dans un contexte où les valeurs du sport féminin sont régulièrement mises en avant dans les médias, il demeure en réalité une profonde inégalité dans l’exposition de nos compétitions nationales féminines » poursuit l’organisation. Sa présidente, Nodjialem Myaro, ancienne internationale française, s’est dite « déçue de la frilosité des médias nationaux » mais reste « déterminée […] à mettre tout en œuvre pour exposer notre championnat et nos clubs ». La star des Bleues Allison Pineau (Paris 92), s’est elle aussi indignée de la situation : « À l’heure où le handball féminin vit des heures glorieuses, nous venons de faire 10 pas en arrière, a-t-elle tweeté mercredi. Premier naming et retour vers le futur. Que tout le monde se mobilise. »

De son côté, beIN Sports explique que la diffusion de la LFH faisait initialement partie d’une offre comprenant des matches des équipes de France masculine et féminine, mais que la fédération et la ligue ont « préféré gérer la ligue féminine séparément ». Cécile Mantel, membre de la LFH, a répondu à l’AFP que cette vente séparée « relevait d’un commun accord » avec la chaîne. Des discussions seraient toujours en cours.

À noter que beIN Sports continuera en revanche à diffuser les rencontres de Brest et Metz en Ligue des champions féminine.