157 Views |  Like

Les tops/flops de la semaine : les Françaises en sens inverse

Découvrez les tops et les flops du sport au féminin de la semaine.

FLOP N.1 : Les joueuses de Seattle, qui ont remporté le Championnat professionnel américain de basketball (WNBA), n’iront pas à la Maison Blanche pour rencontrer Donald Trump si elles y sont invitées. Il est pourtant de coutume aux États-Unis que le président reçoivent les équipes qui remportent les grands championnats professionnels, ainsi que celles sacrées dans les championnats universitaires très populaires outre-atlantique. Mais depuis l’élection de Trump, Golden State, sacré champion NBA en 2017 et 2018, n’a pas été invité en raison des critiques répétées de ses joueurs et de son entraîneur Steve Kerr visant la politique du milliardaire républicain. D’autres sportifs ont décidé de ne pas y aller malgré une invitation de la Maison Blanche : c’est le cas des Philadelphia Eagles, vainqueurs du dernier Super Bowl (football américain), ainsi que des skieuses Lindsey Vonn et Mikaela Shiffrin, médaillées olympiques, qui n’ont pas pris part à la réception des délégations olympique et paralytique au retour des Jeux d’hiver de PyeongChang 2018. « Il y avait de l’excitation quand j’ai rencontré le président Obama, et il y avait cette aura, c’était incroyable », se souvient Sue Bird, capitaine de l’équipe de l’État de Washington et déjà lauréate de deux titres WNBA avec Seattle (2004 et 2010). « Aujourd’hui, il n’y a plus ça », regrette-t-elle.

FLOP N.2 : Kristina Mladenovic (48e mondiale) s’est inclinée dès son entrée en lice au tournoi WTA de Tokyo lundi face à l’Estonienne Anett Kontaveit (27e), 6-3, 7-6 (7/5) en 2h05. C’est la deuxième fois en trois tournois que la Française de 25 ans ne parvient pas à franchir le premier tour après New Haven fin août.

TOP N.1 : Pauline Parmentier, quant à elle, a remporté le tournoi WTA de Québec en battant en finale l’Américaine Jessica Pegula 7-5, 6-2 dimanche au Canada. À 32 ans, la Française réalise en 2018 l’une de ses meilleures saisons. Après dix ans de disette depuis son titre à Bad Gastein en 2008, elle a enfin renoué avec la victoire en avril dernier à Istanbul. Il ne lui aura fallu ensuite que quelques mois pour doubler la mise et ajouter un quatrième titre à son palmarès (en plus de Tachkent 2007). Grâce à son succès à Québec, Pauline Parmentier va bondir de 21 places au classement mondial pour débuter la semaine au 48e rang, tout près du meilleure classement de sa carrière (40e en 2008).

TOP N.2 : À deux ans de l’entrée de l’escalade au programme des Jeux olympiques, la Slovène Janja Garnbret a fait forte impression aux Mondiaux 2018 qui avaient lieu cette semaine à Innsbruck, en Autriche. La grimpeuse de 18 ans s’est emparée du titre sur l’épreuve du combiné, présentée pour la première fois aux Championnats du monde. Il s’agit du format qui sera adopté pour les JO de Tokyo 2020 par la Fédération internationale (IFSC), à savoir un mélange des trois spécialités de l’escalade : la difficulté, le bloc et la vitesse. La jeune Garnbret s’est également imposée dans l’épreuve du bloc et a pris l’argent en difficulté, derrière l’Autrichienne sacrée à domicile Jessica Pilz. L’épreuve de la vitesse a été remportée par la Polonaise Aleksandra Rudzinska.

TOP N.3 : L’équipe de France de basket-ball a remporté deux de ses trois derniers matchs de préparation avant le Mondial 2019 qui débutera ce samedi 22 septembre à Tenerife en Espagne. Les joueuses de Valérie Garnier se sont imposée 67-54 face au Sénégal samedi soir, puis de nouveau 72-68 face au Canada dimanche à Antibes.