Like

Le chef du Comité olympique américain démissionne

Scott Blackmun, le patron du Comité olympique américain, a annoncé mercredi qu’il démissionnait «pour des raisons de santé». Cette décision intervient alors que le sport de haut-niveau américain vient de vivre l’un des plus grands scandales sexuels de son histoire avec la condamnation de l’ancien médecin de l’équipe nationale de gymnastique artistique, reconnu coupable d’abus sexuels sur des centaines de jeunes filles pendant près de 20 ans.

Le patron du Comité olympique américain (USOC) Scott Blackmun a démissionné «pour des raisons de santé». L’homme de 60 ans, arrivé à la tête de la plus haute instance du sport américain en 2010, avait déjà indiqué qu’il souffrait d’un cancer de la prostate. Il a été jugé dans son intérêt, et dans celui de l’USOC, de «trouver un nouveau dirigeant pour pouvoir immédiatement prendre les initiatives urgentes» qui attendent le Comité olympique américain.

En effet, aux États-Unis, le sport de haut-niveau vient de vivre cette année le plus grand scandale sexuel de son histoire avec la condamnation à perpétuité de l’ancien médecin de l’équipe nationale de gymnastique artistique, Larry Nasser. Le praticien a été reconnu coupable, lors de plusieurs procès, d’avoir abusé de près de 160 athlètes, sous couvert de traitement médical, pendant plus de 20 ans. Aujourd’hui âgé de 54 ans, il est assuré de passer le reste de sa vie en prison. Cette affaire, débutée en 2016, a ébranlé le monde de la gymnastique et du sport américain où Nassar a officié pendant de nombreuses années ; il pratiquait notamment au sein de la Fédération américaine de gymnastique, du Comité Olympique américain ainsi qu’à l’université d’État du Michigan (MSU). Depuis, plusieurs responsables de la Fédération ont démissionnée et des enquêtes ont été ouvertes pour déterminer comment Nasser, considéré comme un ponte dans le milieu de l’ostéopathie et de la kinésithérapie, a pu agir en toute impunité pendant toutes ces années.

En attendant un nouveau patron à la tête de l’USOC, c’est Susanne Lyons, membre du directoire qui assurera l’intérim.