Like

Le basket féminin français dénonce les propos sexistes de RMC Sport

Ce 29 avril dernier, RMC Sport a diffusé sa chronique sur le basket nommée « Buzzer Time ». Mais l’humour des chroniqueurs n’a pas plu à l’Union des Clubs de la Ligue féminine de basket (UCLFB), qui a réagi dès ce week-end.

« L’UCLFB dit STOP au mépris ». Dans un communiqué publié sur Twitter, l’UCLFB est clair : l’humour des chroniqueurs de Buzzer Time ne passe pas. L’Union a en effet déclaré : « Pierre Ammiche a tenu des propos sexistes, vulgaires et insultants pour notre sport, les clubs et les joueuses qui font notre championnat, peut-on notamment lire dans celui-ci. Au cours de cette chronique douteuse, des images dégradantes, accompagnées de ricanements des personnes présentes sur le plateau, montrant « un bêtisier du match » comme seul résumé, ne font que confirmer malheureusement le peu de considération voire le mépris avec lequel cette chaîne traite notre sport depuis la signature du contrat de droits entre eux, la LNB et la FFBB ». Les propos jugés sexistes dont l’UCLFB parle, ont eu lieu le 29 avril, sur RMC Sport, lorsque les journalistes et en particulier Pierre Ammiche se sont moqués de certaines images de la Ligue féminine de basket (LFB) en disant notamment « quand le match a démarré, je me suis dit que j’avais peut-être payé mon abonnement pour rien, enfin pour pas grand-chose, car ce n’était pas forcément NBA à mort », avant de commenter des erreurs techniques de joueuses.

Soutien des stars du basket

Depuis, le message ne cesse d’être relayé sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, même Tony Parker a apporté son soutien à la causes des basketteuses françaises, en légendant leur poste par un « RespectWomen ». Jean-Pierre Siutat  président de la Fédération Française de basket a quant à lui déclaré par le biais de son compte twitter : « Notre championnat de France et notre ligue féminine de basket que j’ai eu l’honneur de présider pendant huit ans (2001-2009) sont une fierté du basket. Tous les acteurs, actrices de la Ligue féminine de basket méritent un profond respect. »

Réaction de RMC Sport

De son côté RMC sport, contactés par L’Équipe, a déclaré au quotidien « des moyens très conséquents sont utilisés pour diffuser et communiquer autour de ces compétitions. RMC Sport diffuse entre 29 et 31 matches de basket féminin (Championnat de France, équipe de France, Coupe de France, finale de Coupe d’Europe) et des reportages. Aucun propos sexiste ni vulgaire n’a été tenu. Le ton corrosif de certaines chroniques fait partie de la marque RMC Sport et concerne tous les sports, sans distinction, masculin et féminin, sans jamais la volonté de blesser ou de heurter. La mixité des équipes, journalistes, consultants, en est le meilleur témoignage ».