Like

La story d’Émilie Sonvico : l’interview « droite-gauche »

Souvenez-vous ! Vous l’aviez (re)découverte dans WOMEN SPORTS magazine N.13 de juillet-août-septembre 2019. À 30 ans, Émilie Sonvico, gendarme de profession et membre de l’équipe de France de boxe amateur, s’est lancée un défi de taille : participer aux Jeux olympiques de Tokyo-2020. En partenariat avec la team JSUGE et son promoteur Mehdi Ameur, nous avons décidé de suivre le parcours d’Émilie chaque semaine et de vous le faire partager sur nos canaux digitaux.

Relire le portrait d’Émilie Sonvico, les JO sinon rien !
Extrait du magazine WOMEN SPORTS N.13

À 30 ans, Émilie Sonvico s’est lancée un défi de taille : participer aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Un sacré challenge que nous allons suivre sur WS.

Extrait du magazine WOMEN SPORTS N.13.

On commence avec un interview « droite-gauche » pour mieux connaître les goûts de notre boxeuse.

 

WOMEN SPORTS : Émilie, plutôt films ou séries TV ?
Émilie Sonvico : En ce moment, plutôt series TV.

Plutôt Leonardo DiCaprio ou Brad Pitt ?
Brad Pitt.

Plutôt Beyonce ou Rihanna ?
Ah Beyonce !

Plutôt sucré ou salé ?
Sucré, ouhlala… !! Je dois aller voir ma diététicienne d’ailleurs…

Plutôt thé ou café ?
Hum… plutôt thé en ce moment.

Plutôt chien ou chat ?
Chien.

Plutôt musique ou sans musiques pour vous entraîner ?
Je préfère avec musique.

Plutôt training en salle ou en extérieur ?
En salle. Avec l’athlé, j’ai assez couru dehors c’est bon !

Plutôt Million Dollar Baby ou Rocky Balboa ?
Rocky, c’est moins triste.

Plutôt Guadeloupe ou Uzès (France métropolitaine) ?
Ah non, ça c’est trop dur ! On va dire Guadeloupe, j’en aurai bien besoin en ce moment.

En termes de citation, vous préférez : « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends » ou « Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être ; croyez en vous et ils se réaliseront sûrement » ?
Je dirais : « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends », parce que parfois, j’y crois fort et ça marche pas pour autant (rires).