Like

La récap du week-end : Serena Williams renoue avec la victoire !

Comme chaque lundi, la rédaction de WOMEN SPORTS vous fait (re)découvrir les résultats du sport au féminin de ces derniers jours dans la récap du week-end.

Serena Williams a remporté dimanche le tournoi WTA d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, mettant ainsi fin à trois ans de disette ! L’Américaine de 38 ans a parfaitement assuré en finale en disposant de sa compatriote Jessica Pegula (82e mondiale) en deux sets, 6-3, 6-4. Ancienne N.1 mondiale, aujourd’hui 9e au classement WTA, la cadette des soeurs Williams décroche le 72e titre de son immense carrière, le premier depuis son congés maternité et sa victoire à l’Open d’Australie en 2017. La championne a annoncé qu’elle allait reverser l’intégralité de ses gains aux associations d’aide aux victimes des incendies de forêt qui dévastent l’Australie depuis des semaines. 

Karolina Pliskova s’est quant à elle imposée en finale du tournoi WTA de Brisbane. La Tcheque n’a pas manqué son rendez-vous face à l’Américaine Madison Keys (13e joueuse mondiale). Dauphine d’Ashleigh Barty au classement WTA, Pliskova (27 ans) l’emporte en trois manches 6-4, 4-6, 7-5 et soulève pour la troisième fois le trophée à Brisbane, après 2017 et 2019. 

Enfin, c’est la Russe Ekaterina Alexandrova qui s’est imposée du côté de Shenzhen, en Chine. Elle a battu en finale la Kazakhe Elena Rybakina (6-2, 6-4). 

La Française Tess Ledeux a remporté l’étape de Coupe du monde de slopestyle organisée à Font-Romeu samedi. Auteure d’un score de 81,25 points sur son deuxième « run » en finale, la rideuse de La Plagne l’a emporté devant les deux Suissesses Giulia Tanno et Sarah Hoefflin. C’est la troisième fois que Tess Ledeux, 18 ans, s’impose dans la station des Pyrénées Orientales. La championne du monde 2017 de la spécialité faisait pourtant son retour sur le circuit de la Coupe du monde, après s’être blessée au genou gauche début septembre (entorse du ligament interne). 

Les Françaises ont terminé 3emes samedi matin du relais dames d’Oberhof (Allemagne), comptant pour la Coupe du monde de biathlon 2019-2020. Julia Simon, Anaïs Bescond, Célia Aymonier et Justine Braisaz sont arrivées 33,1 secondes derrières les Norvégiennes (Synnoeve Solemdal, Ingrid Landmark Tandrevold, Tiril Eckhoff, Marte Olsbu Roeiseland), auteures d’une troisième victoire en trois courses cette saison. Les Bleues auraient pu s’imposer jusqu’au troisième relais assuré par Célia Aymonier (malgré sa chute sur la piste verglacée), mais ont perdu tout espoir de première place après les trois fautes au tir de Justine Braisaz, quatrième et dernière relayeuse tricolore. Le quatuor suédois (Elvira Oeberg, Linn Persson, Mona Brorsson et Hanna Oeberg) complète le podium. 

Le lendemain, la Finlandaise Kaisa Makarainen a remporté la mass-start dans la station autrichienne. La biathlète de 37 ans, triple lauréate du gros globe de cristal (2011, 2014 et 2018), a devancé les Norvégiennes Tiril Eckhoff et Marte Olsbu Roeiseland, tandis que les Bleues sont toutes passées complément à côté de cette épreuve perturbée par le vent. Justine Braisaz (24e) et Julia Simon (17e) ont  comptabilisé 9 erreurs à la carabine. Seule Anaïs Bescond a limité la casse (11e, 7 fautes).

La Suissesse Corinne Suter a remporté samedi la descente d’Altenmarkt-Zauchensee, en Autriche, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin 2019-2020. Sur un tracé raccourci par le brouillard, et au terme d’une course perturbée par de nombreuses interruptions, la skieuse helvétique de 25 ans s’est imposée en 1 min 18 sec 79/100e. Elle a devancé l’Italienne Nicol Delago et sa compatriote Michelle Gisin pour remporter son premier succès en Coupe du monde, et signer son troisième podium de la saison. Les favorites de l’épreuve n’ont pas assuré dans ces conditions compliquées : Ester Ledecka a terminé 8e, Nicole Schmidhofer 14e, et Sofia Goggia 4e. 

Le Lendemain, c’est l’italienne Federica Brignone qui a remporté le combiné d’Altenmarkt-Zauchensee, devant la Suissesse Wendy Holdener et une autre skieuse trans-alpine, Marta Bassino. Les deux favorites de l’épreuve – l’Américaine Mikaela Shiffrin et la Slovaque Petra Vlhova – n’ont même pas terminé la course (chutes dans la première manche). 

Marion Norbert-Riberolle a remporté dimanche à Flamanville, dans la Manche, la course dames des Championnats de France 2020 de cyclo-cross. En l’absence de Pauline Ferrand-Prévot (forfait en raison d’une intervention chirurgicale), l’Auboise de 21 ans s’est imposée pour la première fois de sa jeune carrière. Elle a bouclé les 15,15 km de l’épreuve en 44 min 32 sec, devançant de 10 secondes la championne sortante, Caroline Mani, ainsi privée d’un sixième titre national. Perrine Clauzel, à 37 secondes, complète le podium. A noter que Marion Norbert-Riberolle a également remporté le titre chez les Espoirs (devant Léa Curinier et Laura Porhel).

Les fleurettistes françaises ont assuré dimanche leur qualification par équipes pour les Jeux olympiques de Tokyo-2020, en prenant la deuxième place de l’étape de Coupe du monde de Katowice, en Pologne. Ysaora Thibus, Anita Blaze, Pauline Ranvier et Astrid Guyart se sont hissés en finale en battant l’Italie, nation la plus forte au fleuret chez les dames, à la mort subite (42-41). En finale, les Bleues se sont inclinées 45-42 face aux Russes, championnes du monde en titre. Avec ce résultat, les fleurettistes tricolores sont assurées de boucler la phase de qualification dans les quatre meilleures nations mondiales et valident ainsi leur billet collectif, ainsi que trois places pour l’épreuve individuelle des JO-2020 de Tokyo (24 juillet-9 août).