Like

La récap du week-end : pluie de podiums pour les Bleues du Blanc !

Comme chaque lundi, la rédaction de WOMEN SPORTS vous fait (re)découvrir les résultats du sport au féminin de ces derniers jours dans la récap du week-end.

La Française Justine Braisaz a terminé 2e du sprint du Grand-Bornand vendredi, comptant pour la Coupe du monde de biathlon 2019-2020. Solide sur les skis et à la carabine (10/10 au tir), la biathlète des Saisies a été devancée par la Norvégienne Tiril Eckhoff ; tandis que la Tcheque Marketa Davidova complète le podium (3e). 

Tiril Eckhoff a enchaîné le lendemain et le surlendemain en remportant également la poursuite et la mass-start du Grand-Bornand. Malgré deux fautes au tir sur la poursuite samedi, elle a devancé sa compatriote Ingrid Tandrevold (qui a provisoirement pris la tête du classement général) et la Suissesse Lena Haecki. L’Italienne Dorothea Wierer, tenante du gros Globe de cristal, a échoué au pied du podium, devant Justine Braisaz (5e). Sur la mass-start dimanche, Eckhoff s’est imposée devant l’Italienne Dorothea Wierer (qui a repris la tête de la Coupe du monde) et la Suédoise Linn Persson.

Chloé Trespeuch a terminé 2e de l’étape de la Coupe du monde de snowboard (cross) organisée à Cervinia (Italie) ce week-end. La Française de 25 ans, médaillée de bronze olympique à Sotchi en 2014, a été devancée par la locale de l’étape, Michaela Moioli, championne olympique en titre de la discipline, mais s’est placée devant sa compatriote italienne Sofia Belingheri (3e). Chloé Trespeuch est donc 3e au classement général de la Coupe du monde de snowboardcross après deux épreuves (elle avait terminé 7e à Montafon, en Autriche, mi-décembre). 

La Française Marielle Berger-Sabbatel a été déclarée vainqueure, ce samedi, de l’épreuve de Coupe du monde de skicross d’Innichen (Italie), après l’annulation de la course en raison des intempéries. Ayant signé les meilleurs temps des qualifications vendredi, la skieuse de 29 ans s’est vue proclamée lauréate, comme le prévoit le réglement. Elle devance ainsi la Suédoise Sandra Naeslund et la Canadienne Britanny Phelan pour s’offrir son premier succès en Coupe du monde.

La nageuse suédoise Sarah Sjostrom a été élue meilleure nageuse (MVP) de la première édition de la Ligue internationale de natation (ISL) qui s’est terminée samedi, à Las Vegas. C’est sa victoire au 50 m nage libre de cette 7e et dernière étape de compétition qui lui a permis de glaner cette distinction. Elle devance de 3,5 points l’Américain Caeleb Dressel, également dans la course au titre de MVP avant le rendez-vous du Nevada. « Je crois que le fait d’être en concurrence avec des hommes est l’un des meilleurs aspects de l’ISL », a déclaré Sjostrom. De son côté Dressel, qui prend donc la 2e place au classement général individuel, a affirmé qu’il n’avait aucun problème à voir une femme le devancer : « Je ne le vois pas comme un déshonneur. Oui, j’ai été battu par une femme aujourd’hui (samedi), et je le vis bien ».