Like

La récap du week-end : Pinot et Agbegnenou, reines d’Europe

Comme chaque lundi, la rédaction de WOMEN SPORTS vous fait (re)découvrir les résultats du sport au féminin de ces derniers jours dans la récap du week-end.

LES TOPS 

TOP N.1 : Clarisse Agbegnenou, triple championne du monde et vice-championne olympique en titre chez les moins de -63 kg, a été sacrée championne d’Europe de judo pour la quatrième fois de sa carrière dimanche, à Minsk (Biélorussie). La Française de 26 ans a remporté ses quatre combats de la journée par ippon ! Numéro 1 mondiale de sa catégorie, elle est désormais invaincue depuis plus de seize mois. 

TOP N.2 : La judoka française Margaux Pinot a elle aussi été sacrée reine d’Europe chez les -70 kg. Passée à cette catégorie l’an dernier (-63kg avant), la championne de 25 ans semble avoir trouvé son poids de prédilection et s’offre ainsi la première couronne continentale de sa carrière. En finale, elle a battu la Néerlandaise Sanne Van Dijke aux pénalités. 

TOP N.3 : La Française Amandine Buchard (-52 kg) a quant à elle remporté la médaille de bronze des Championnats d’Europe 2019 de judo de Minsk (Biélorussie). Médaillée de bronze aux Mondiaux-2018 l’été dernier, elle s’est inclinée en demi-finale contre la Kosovare championne olympique en titre Majlinda Kelmendi, au golden-score. Dans le combat pour la troisième place, Buchard s’est défaite de l’Italienne Odette Giuffrida après plus de deux minutes dans le golden-score également. La Française de bientôt 24 ans déroche ainsi sa deuxième médaille continentale après l’argent en 2014. 

TOP N.4 : L’Australienne Ashleigh Barty a remporté dimanche le tournoi WTA de Birmingham (sur gazon) en Angleterre, en battant en finale l’Allemande Julia Görges (19e mondiale), en deux sets 6-3, 7-5. Grâce à ce nouveau succès quelques jours seulement après son sacre à Roland-Garros, la joueuse de 23 devient la nouvelle N.1 mondiale du tennis féminin. Elle détrône ainsi la Japonaise Naomi Osaka, installée à la première place du classement WTA depuis sa victoire à l’Open d’Australie en janvier dernier. Barty est la seconde Australienne de l’histoire à atteindre le sommet de la hiérarchie mondiale après Evonne Goolagong-Cawley en 1976. Elle sera l’une des grandes favorites du troisième Grand Chelem de la saison, Wimbledon, qui débutera le 1er juillet à Londres. 

TOP N.5 : L’Australienne Hannah Green a remporté dimanche à Chaska (Minnesota), le Championnat PGA, soit la troisième levée du Grand Chelem de l’année sur le circuit professionnel de golf féminin (LPGA). La jeune golfeuse de 22 ans a rendu une dernière carte de 72 pour un total de 279 (-9), devançant ainsi d’un coup la tenante du titre, la Sud-Coréenne Park Sung-hyun. Green décroche le premier titre de sa carrière sur le circuit LPGA. L’Anglaise Mail Reid et l’Américaine Nelly Korda se sont partagées la troisième place, à trois coups de la gagnante. 

TOP N.6 : La Belge Nafissatou Thiam a remporté l’épreuve de l’heptathlon du Décastar de Talence. Hélas, gênée par une blessure au coude, la championne de 24 ans n’a pu faire tomber le record d’Europe de la Suédoise Carolina Kluft (7032 points) alors qu’il semblait largement à sa portée à l’issue de la première journée. 

TOP N.7 : L’Américaine Sofia Kenin, 30e joueuse mondiale, a remporté dimanche le tournoi WTA de Majorque (sur gazon) aux Baléares, en Espagne. La jeune joueuse de 20 ans s’est imposée en finale face à la Suissesse Belinda Bencic (N.13), en trois sets 6-7 (7/2), 7-6 (7/5), 6-4. Elle s’offre le deuxième titre WTA de sa carrière après celui décroché à Hobart, en Australie, en début de saison.

TOP N.8 : Elaine Thompson a réussi un superbe doublé sur 100 et 200 m ce week-end, aux Championnats d’athlétisme 2019 de Jamaïque, en réalisant pour chacune des deux distances la meilleure performance mondiale de l’année. Sur 100 m, la double championne olympique de 26 ans s’est imposée en 10 sec 73/100e. Sur 200 m, elle a signé un chrono de 22 secondes. 

TOP N.9 :  L’équipe de France féminine de football disputera bel et bien les quarts-de-finale de « sa » Coupe du monde ! Les Bleues ont eu la peau des Brésiliennes après une intense prolongation (2-1 ap), dimanche soir au stade Océane du Havre. Pour une place dans le dernier carré, les joueuses de Corinne Diacre affronteront vendredi prochain, au Parc des Princes, l’Espagne ou les États-Unis, deux nations opposées ce lundi à Reims. Le choc tant attendu face aux championnes du monde en titre n’a jamais semblé aussi proche…

LES FLOPS

FLOP N.1 : La Bahreïnie Eunice Jepkirui Kirwa, vice-championne olympique du marathon aux Jeux de Rio-2016, a été suspendue en raison d’un contrôle antidopage positif à l’EPO. Cette sanction, acceptée par l’intéressée qui reconnaît avoir enfreint la loi, va durer quatre ans à compter du 7 mai 2019. Kirwa, 35 ans, avait terminé deuxième du marathon de Rio derrière la Kényane Jemina Sumgong, également tombée pour dopage à l’EPO quelques mois après les Jeux. 

FLOP N.2 : La Suédoise Meraf Bahta, médaillée de bronze à l’épreuve du 10.000 m des Championnats d’Europe d’athlétisme 2018 de Berlin, a écopé  lundi d’une suspension d’un an pour « no show », c’est-à-dire pour manquements aux obligations de localisation auxquelles sont obligés de se soumettre tous les athlètes afin que les autorités de lutte antidopage puissent procéder à des contrôles inopinés. Bahta, qui fête donc tristement ses 30 ans ce lundi 24 juin, aurait en effet enfreint les règles à trois reprises sur une période de 12 mois. Sa sanction (une interdiction d’entraînement et de compétition) commence à courir rétroactivement au 1er septembre 2018 et jusqu’au 31 août 2019. L’athlète suédoise pourra donc participer aux Mondiaux-2019 d’athlétisme de Doha qui auront lieu du 26 septembre au 6 octobre. Cependant, elle ne disposera que de trois semaines, à partir de la fin de la sanction, pour bénéficier de la logistique de sa fédération.