295 Views |  Like

La récap du week-end : Perrine Laffont vers le globe

Comme chaque lundi, la rédaction de WOMEN SPORTS vous fait (re)découvrir les résultats du sport au féminin de ces derniers jours dans la récap du week-end.

LES TOPS

TOP N.1 : La Japonaise Naomi Osaka a remporté l’Open d’Australie 2019 en battant la Tchèque Petra Kvitova en finale (7-6 [2], 5-7, 6-4) samedi à Melbourne. Elle s’offre un deuxième titre en Grand Chelem d’affilée, après l’US Open en septembre dernier, et devient la nouvelle N.1 mondiale au classement WTA.

TOP N.2 : Les fleurettistes françaises ont signé leur troisième victoire depuis le début de la saison de Coupe du monde d’escrime. Déjà victorieuses à Alger et Katowice, YsaoraThibus, Anita Blaze, Pauline Ranvier et Chloé Jubenot ont remporté dimanche l’étape tricolore de Saint-Maur dans le Val-de-Marne. Elles se sont imposées 41-39 en finale contre la Russie, après avoir battu en demi-finale à la touche décisive (45-44) les États-Unis, référence mondiale de la spécialité. Thibus, sacrée vice-championne du monde en juillet dernier à Wuxi (Chine), est montée sur le podium en individuel en prenant la 3e place. L’escrime tricolore a également brillé du côté du sabre avec la troisième victoire en Coupe du monde de Cécilia Berder, vice-championne d’Europe en titre, à Salt Lake City (USA).

TOP N.3 : Perrine Laffont a remporté samedi sa deuxième victoire de la saison en Coupe du monde de ski de bosses sur l’étape canadienne de Mont Tremblant. Avec un score de 75,51 points, elle s’est imposée devant l’Australienne Jakarta Anthony (75,08 points) et la Canadienne Justine Dufour-Lapointe (73,67 points). Il s’agit du sixième podium en autant de courses cet hiver pour la championne olympique de 20 ans (2 premières places, 3 deuxièmes places et une troisième place). Elle va désormais prendre quelques jours de repos avant d’aborder les Championnats du monde de ski acrobatique qui auront lieu du 1er au 10 février à Park City, aux États-Unis (Utah).

TOP N.4 : Après un an de disette, Laura Dahlmeier a renoué avec la victoire en remportant la mass start d’Anterselva (Italie), comptant pour la Coupe du monde de biathlon. L’Allemande de 25 ans, double championne olympique à PyeongChang en février dernier, s’est imposée devant la Tchèque Marketa Davidova (+13,1 secondes), victorieuse du sprint jeudi, et sa compatriote Vanessa Hinz (+16,4 sec). Vainqueure du Gros Globe de cristal en 2017, Dahlmeier avait connu une préparation de saison perturbée par des problèmes physiques (accident de VTT, opération d’une dent de sagesse, infection ayant affaibli son système immunitaire). Au lendemain de sa 2e place sur la poursuite (remportée par l’Italienne Dorothea Wierer, leader au classement général de la Coupe du monde), elle confirme son retour sur le devant de la scène.

TOP N.5 : L’Autrichienne Stephanie Venier a remporté dimanche la descente de Garmisch-Partenkirchen (Allemagne), son premier succès en Coupe du monde de ski alpin. Elle s’est imposée de 25/100e sur l’Italienne Sofia Goggia, championne olympique en titre de la spécialité, qui faisait son grand retour à la compétition après sa fracture de la malléole et du péroné à l’entraînement en octobre. La veille, Goggia avait pris la 2e place du Super-G (remportée par l’Autrichienne Nicole Schmidhofer) démontrant qu’il faudra bel et bien compter sur elle lors des Mondiaux-2019 de ski alpin qui débuteront le 5 février à Are, en Suède. L’Allemande Kira Weidle (+ 54/100e derrière Venier) complète le podium.

TOP N.6 : Le patinage artistique tricolore a brillé aux Championnats d’Europe 2019 qui avaient lieu cette semaine à Minsk, en Biélorussie. Les Français Vanessa James et Morgan Ciprès ont été sacrés dans la catégorie couples, tandis que Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont remporté le titre en danse sur glace. En décrochant ce premier titre européen, James et Ciprès deviennent les premiers patineurs français à être sacrés dans cette spécialité en Championnat d’Europe depuis Andrée et Pierre Brunet, en 1932. Moment historique également pour Papadakis et Cizeron : le duo, vice-champion olympique en titre, s’offre un cinquième titre continental consécutif, une première dans l’histoire du patinage artistique. Ils ne sont désormais plus qu’à un succès des patineurs soviétiques Lyudmila Pakhomova et Alexandr Gorshkov, champions d’Europe à six reprises dans les années 1970.

TOP N.7 : L’Estonienne Kelly Sildaru est devenue ce week-end à Aspen la première skieuse de l’histoire à remporter trois médailles lors du même week-end des Winter X-Games, une compétition annuelle qui réunit les meilleurs freestyleurs du monde en ski et snowboard. Elle a d’abord décroché l’argent du halfpipe jeudi, derrière la Canadienne Cassie Sharpe, championne olympique en titre de la discipline. La jeune prodige du ski, 16 ans, s’est ensuite parée du bronze en big air, avant de finir en beauté en signant un run quasi-parfait (crédité de 99 points) pour remporter haut la main l’épreuve de slopestyle. En 2016, elle était déjà entrée dans l’histoire des Winter X-Games en devenant la plus jeune médaillée d’or de la compétition (en slopestyle), à 13 ans.

TOP N.8 : Alysa Liu, 13 ans, a été sacrée championne de patinage artistique des États-Unis vendredi à Détroit dans le Michigan. Avec un score de 217,51 points, elle a devancé la tenante du titre Bradie Tennell, en tête après le programme court mais qui a craqué dans le libre (213,59) et Mariah Bell (212,40 points). Elle bat ainsi le record de précocité de Tara Lipinski, championne olympique en 1998, qui avait 14 ans lorsqu’elle avait remporté son premier titre de championne des États-Unis en 1997.

TOP N.9 : Les poursuiteuses tricolores ont battu le record de France des 4 km départ arrêté lors de l’étape hongkongaise de la Coupe du monde de cyclisme sur piste vendredi. Clara Copponi (20 ans), Marion Borras (21 ans), Marie Le Net (19 ans) et Coralie Demay (26 ans) ont bouclé la distance en 4 min 23 secondes 567, soit près d’une demi-seconde de moins que la précédente marque (4 min 24 sec 040, réalisée en octobre dernier). Les Françaises ont pris la 4e place du concours remporté par les Italiennes.

LES FLOPS

FLOP N.1 : Le Brest Bretagne Handball (BBH) s’est incliné à Odense samedi pour son premier match du tour principal de la Ligue des Champions (28-24). Les Bretonnes sont désormais dernières de leur poule, en raison des résultats enregistrés lors du premier tour contre les autres équipes qualifiées. Présent pour la première fois de son histoire au tour principal de cette compétition continentale des plus relevées, Brest devra absolument battre son adversaire danois au match retour pour espérer attendre les quarts-de-finale.

FLOP N.2 : La Russe Alina Zagitova, sacrée championne olympique de patinage artistique l’hiver dernier à PyeongChang, a perdu son titre continental aux Championnats d’Europe 2019 vendredi à Minsk. Elle a largement été battue par sa compatriote Sofia Samodurova. En tête avec le programme court, Zagitova, 16 ans, s’est complètement ratée dans le libre. Au final, elle ne prend que la 2e place de la compétition avec 198,34 points, loin derrière Samodurova et ses 213,84 points. La Finlandaise Viveca Lindfors a pris le bronze (194,40 points).

FLOP N.3 : La Kényane Jemima Sumgong, sacrée championne olympique de marathon aux Jeux de Rio-2016, a été suspendue huit ans par le tribunal disciplinaire de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) pour avoir menti et fourni de faux documents dans l’enquête sur son contrôle positif à l’EPO survenu en avril 2017. Première championne olympique kényane du marathon, elle avait expliqué aux autorités anti-dopage qu’elle avait reçu une injection d’EPO et une transfusion sanguine dans un hôpital du pays après une rupture de grossesse extra-utérine, et avait fourni un justificatif signé par un médecin. Après enquête, il a été établi qu’elle n’avait jamais mis les pieds dans ledit hôpital à la date indiquée et que le document servant de preuve était un faux.