571 Views |  Like

La récap du week-end : départ canon pour Perrine Laffont en Coupe du monde

Comme chaque lundi, la rédaction de WOMEN SPORTS vous fait (re)découvrir toute l’actualité du sport au féminin dans la récap du week-end.

LES TOPS

TOP N.1 : Rentrée gagnante pour Perrine Laffont ! La Française de 20 ans, championne du monde et championne olympique en titre de ski de bosses, a remporté vendredi la première épreuve de la Coupe du monde de la spécialité à Ruka, en Finlande. La skieuse des Pyrénées ariégeoises a justifié son statut de favorite en s’imposant devant la Kazakhe Yulia Galysheva et l’Américaine Tess Johnson.

TOP N.2 : Mikaela Shiffrin ne cesse d’impressionnée. Une semaine après avoir remporté le premier super-G de sa carrière, une spécialité qui est loin d’être sa favorite, l’Américaine de 23 ans a récidivé samedi dans le super-G de Saint-Moritz (Suisse). Elle s’est imposée en 1 min 11 sec 30/100e devant la locale Lara Gut (+ 28/100e) et la skieuse du Liechtenstein Tina Weirather (42/100e). Et comme si cela ne suffisait pas, la skieuse de Vail a remporté le lendemain le slalom parallèle. Elle totalise donc désormais cinq victoires cette saison (deux slaloms, un parallèle et deux super-G), de quoi largement conforter sa place en tête du classement général de la Coupe du monde.

TOP N.3 : L’Ukrainienne Yulia Dzhima a remporté jeudi l’individuelle (15 km) de Pokljuka comptant pour la Coupe du monde de biathlon. À 28 ans, elle s’offre sa première victoire sur le circuit. Avec un sans-faute au tir (20/20), elle a devancé de 5,9 secondes la Polonaise Monika Hojnisz et de 16,5 secondes la Tchèque Marketa Davidova. La Finlandaise Kaisa Makarainen, détentrice du gros globe de cristal, a quant a elle signé un doublé en remportant l’épreuve du sprint et celle de la poursuite. En sprint, elle s’est imposée devant l’Italienne Dorothea Wierer (+ 14,8 sec) et la Française Justine Braisaz (+ 42,1 sec). Une autre tricolore, Julia Simon, a signé une belle course en terminant 4e. Dans la poursuite, Makarainen l’a emporté de nouveau devant Dorothea Wierer leader au classement général. La Slovaque Paulina Fialkova complète le podium

TOP N.4 : La jeune japonaise Rika Kihira, 16 ans, a remporté samedi à Vancouver (Canada) la finale du Grand Prix de patinage artistique. Avec un total de 233,12 points, elle a devancé les Russes Alina Zagitova, grande favorite et championne olympique en titre (226,53 points), et Elizaveta Tuktamysheva. En patinage de couple, ce sont les Français Vanessa James et Morgan Ciprès qui ont remporté l’épreuve, signant leur premier gros succès sur la scène internationale. Médaillés de bronze aux Championnats du monde 2018, ils ont été crédités d’un score de 219,88 points devant les Chinois Peng Cheng et Jin Yang (216,90 points) et les Russes Evgenia Tarasova et Vladimir Morozov (214,20 points).

LES FLOPS

FLOP N.1 : La Fédération américaine de gymnastique (USA Gymnastics), enlisée depuis des mois dans l’un des plus gros scandales sexuels de l’histoire du sport US, s’est déclarée en faillite mercredi dernier. Elle espère ainsi pouvoir indemniser les victimes de Larry Nassar, cet ancien médecin de l’équipe nationale condamné l’an dernier à de lourdes peines de prison (équivalentes à la perpétuité) pour avoir abusé sexuellement de plusieurs centaines de jeune filles, pour la plupart gymnastes, pendant presque deux décennies sous couvert de traitements médicaux. « Notre sport est plu sûr et plus fort grâce au courage de ces femmes, cette mesure est la première étape dans le processus de reconstruction de leur confiance en nous », a expliqué Kathryn Carson, membre du conseil d’administration d’USA Gymnastics. Depuis l’explosion du scandale en 2016, l’instance est en état de crise perpétuel, défiée par les athlètes et les licenciées qui accusent ses dirigeants de ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour les protéger et changer les mentalités. La fédération n’a ni président, ni numéro 2. De plus, elle est sous la menace du Comité olympique américain (USOC) qui veut lui retirer son agrément et obtenir son démantèlement.

FLOP N.2 : L’Equipe de France de handball a été tenue en échec par la Suède dimanche soir à Nantes (21-21) dans le cadre du tour principal de l’EHF Euro 2018. Les joueuses d’Olivier Krumbholz ont mené sans jamais vraiment faire l’écart contre des scandinaves accrocheuses. Les Bleues gardent leurs chances de se qualifier pour les demi-finales si elles battent la Serbie dans leur dernière rencontre de poule mercredi.