117 Views |  Like

La récap du week-end : montagnes russes pour les Françaises à l’Euro

Comme chaque lundi, la rédaction de WOMEN SPORTS vous fait (re)découvrir toute l’actualité du sport au féminin dans la récap du week-end.

LES TOPS

TOP N.1 : Mikaela Shiffrin a remporté dimanche le Super-G de Lake Louise (Canada) comptant pour la Coupe du monde de ski alpin 2018-2019. C’est la première fois que l’Américaine de 23 ans, plus connue pour ses exploits en slalom, s’impose dans ce type d’épreuve, devenant ainsi la septième skieuse de l’histoire à s’imposer dans toutes les disciplines du ski alpin en Coupe du monde. Elle a surclassé, avec un chrono d’1 min 19 sec 41/100e la Norvégienne Ragnhild Mowinckel (2e, à 77/100e) et l’Allemande Viktoria Rebensburg (3e, à 83/100e). Shiffrin totalise désormais 46 victoires en Coupe du monde : 34 en slalom, discipline qu’elle domine outrageusement depuis cinq ans, 6 en slalom géant, 1 en descente (également acquise sur la piste de Lake Louise en 2017), 1 en super-combiné, 1 en super-G, et 3 dans les slaloms parallèles et city events, disciplines entrées plus récemment au programme du circuit mondial. Avec cette nouvelle victoire après ses succès en slalom à Levi (Finlande) et Killington (États-Unis), la native de Vail s’envole au classement général de la Coupe du monde avec 489 points, soit 200 points de plus que sa première poursuivante, la Suissesse Michelle Gisin.

TOP N.2 : L’Australienne Edwina Tops-Alexander a remporté dimanche à Villepinte le Grand Prix 5 étoiles des Longines Masters de Paris. La cavalière de 44 ans confirme son excellence saison 2018 qui comptait déjà une victoire et trois podiums en Grand Prix 5 étoiles. À Paris ce week-end, elle a été la plus rapide des trois compétiteurs qui ont réussi un sans faute lors du barrage. Sur sa jument California, Tops-Alexander s’est imposée devant l’Italien Alberto Zorzi (+ 36/100e) et l’Irlandais Denis Lynch (+ 2 sec).

TOP N.3 : L’Autrichienne Nicole Schmidhofer a remporté ce week-end les deux descentes de Lake Louise comptant pour la Coupe du monde de ski alpin 2018-2019. Dans la première course, Schmidhofer a devancé avec un chrono d’1 min 48 sec 13/100e la Suissesse Michelle Gisin (2e, à 15/100e) et l’Allemande Kira Weidle (3e, à 50/100e). Dans la seconde, bouclée en 1 min 47 sec 68/100e, elle s’est imposée devant sa compatriote Cornelia Hütter (2e, a 44/100e) et Gisin de nouveau sur le podium (3e, a 47/100e). Avant cette étape canadienne, Nicole Schmidhofer, 29 ans, sacrée championne du monde de Super-G à Saint-Moritz en 2017, n’avait jamais signé le monde succès en Coupe du monde.

TOP N.4 : On prend (presque) les mêmes et on recommence ! L’équipe de France de biathlon a remporté dimanche le premier relais mixte de la saison de Coupe du monde qui a démarré ce week-end à Pokljuka en Pologne. Anaïs Bescond, Justine Braisaz, Martin Fourcade et Simon Desthieux se sont imposés devant la Suisse et l’Italie. Une victoire qui n’est pas sans rappeler celle des Bleus aux Jeux olympiques de PyeongChang 2018 l’hiver dernier, avec la récente retraitée Marie Dorin-Habert à la place de Braisaz.

LES FLOPS

FLOP N.1 : Les handballeuses françaises, championnes du monde en titre, se sont inclinées 23-26 face aux championnes olympiques russes jeudi soir à Nancy, pour leur premier match du Championnat d’Europe (EHF Euro 2018) organisé en France. Un scénario qui n’est pas dramatique et qui rappelle étrangement celui du Mondial-2017 où les coéquipières de la capitaine Siraba Dembélé-Pavlovic avaient chuté d’entrée avant de faire un sans faute jusqu’à l’or. Fort heureusement, les joueuses d’Olivier Krumbholz se sont ressaisies dimanche en écrasant la Slovénie 30-21. Il ne leur reste plus que quatre victoires à signer pour entrevoir les demi-finales. Le prochain match aura lieu mardi soir contre le Monténégro, à 21h00.

FLOP N.2 : L’équipe de France féminine de rugby à VII a terminé 7e de la seconde étape du Circuit mondial 2018-2019 qui avait lieu la semaine dernière à Dubaï (Émirats Arabes Unis). Il s’agit d’un classement bien décevant pour les Bleues, vice-championnes du monde en titre… Elles ont battues par les États-Unis en quarts de finale (12-10) et ainsi privées du dernier carré pour la première fois depuis le tournoi de Sydney en janvier 2018. Les Françaises glissent à la 7e place au classement général. Elles devront impérativement se ressaisir lors de la prochaine étape australienne pour remonter dans les quatre premiers rangs, synonymes en fin de saison de qualification directe pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020.