336 Views |  Like

La récap du week-end : les Lyonnaises sur le toit de l’Europe

Comme chaque lundi, la rédaction de WOMEN SPORTS vous fait (re)découvrir les résultats du sport au féminin de ces derniers jours dans la récap du week-end.

TOP N.1 : L’Olympique lyonnais féminin a remporté la sixième Ligue des Champions de son histoire (la quatrième consécutive !), samedi soir à Budapest, en battant le FC Barcelone 4-1. L’OL féminin a pour cela pu compter sur son effectif d’exception composé de nombreuses joueuses tricolores dont Sarah Bouhaddi, la gardienne, Wendie Renard, la capitaine, Amandine Henry la capitaine de l’équipe de France, et l’attaquante Eugénie Le Sommer. Mais également d’excellentes joueuses étrangères telles que la Norvégienne Ada Hegerberg, auteure d’un triplé samedi soir et élue Ballon d’or de l’année, et l’Allemande Dzsenifer Marozsan, qui a inscrit le quatrième but lyonnais. Les footballeuses rhodaniennes réalisent une nouvelle fois le triplé D1 Féminine – Coupe de France – Ligue des Champions. 

TOP N.2 : Les Messines ont remporté la Ligue féminine de handball (LFH) dimanche soir, en battant Nice 33-28 aux Arènes. Les « Dragonnes » s’étaient déjà imposées mercredi, à l’occasion du match aller de la finale, dans la Halle des sports Charles-Ehrmann de Nice (33-21). Elles remportent ainsi le 23eme titre de championnes de France de leur histoire depuis 1989, le sixième en sept saisons. Le BBH (Brest Bretagne Handball) a pris la troisième place de la compétition en battant son voisin breton, Nantes (26-26 au match aller, 34-29 au retour).

TOP N.3 : Les joueuses du Montpellier Hérault Rugby (MHR) sont devenues championnes de France de rugby féminin samedi, en battant le Stade toulousain féminin 22-13 à Tarbes, en finale du championnat Élite 1. Les rugbywomen héraultaises, sacrées pour la huitième fois de leur histoire, étaient pourtant menées 17-13 à la mi-temps. Elles sont parvenues à renverser la situation et faire la différence après la pause, en inscrivant deux essais, dont un par leur capitaine Safi N’Diaye. Sur les sept dernières éditions du championnat de France, le MHR féminin a remporté six titres.

TOP N.4 : La Tcheque Karolina Pliskova a remporté dimanche le tournoi WTA de Rome en battant en finale la Britannique Johanna Konta (42e joueuse mondiale), en deux sets (6-3, 6-4) au bout d’une heure et 25 minutes de jeu. Il s’agit de son 13e titre sur le circuit WTA, le premier sur la terre battue italienne où elle n’avait jamais dépassé les quarts-de-finale avant dimanche. Cette victoire propulse Karolina Pliskova à la deuxième place mondiale ce lundi, à moins d’une semaine de Roland-Garros (26 mai). 

TOP N.5 : L’Allemande Dzsenifer Marozsan a été élue meilleure joueuse de la saison 2018-2019 de D1 Féminine dimanche soir, lors de la cérémonie de remise des Trophées UNFP, au pavillon d’Armenonville, à Paris. Déjà auréolée l’année dernière, la milieu de terrain de l’Olympique lyonnais féminin a été préférée à ses coéquipières de club françaises Amandine Henry, Amel Majri et Eugénie Le Sommer, ainsi qu’à l’attaquante tricolore du Paris Saint-Germain, Kadidiatou Diani. La joueuse de 27 ans, qui avait manqué le début de la saison en raison d’une embolie pulmonaire, a été récompensée pour avoir largement contribué au bons résultats de l’OL féminin cette saison : champion de France de D1 Féminine pour la 13e fois consécutive, vainqueur de la Coupe de France, et récent lauréat de la Ligue des Champions. En avril, Dzsenifer Marozsan avait déjà reçu le prix de meilleure joueuse de la saison lors des Trophées de la D1 Féminine (à Clairefontaine).

TOP N.6 : Novare a remporté la Ligue des Champions dames de volley-ball samedi, à Berlin, en battant Conegliano 3-1 (25-18, 25-17, 14-25, 25-22) dans une finale 100% italienne. C’est la première fois que le club piémontais soulève ce trophée européen. Mais on ne peut pas en dire autant de sa réceptionneuse-attaquante Francesca Piccinini qui, à 40 ans, signe sa sixième victoire dans l’épreuve (elle avait remporté les cinq précédentes avec Bergame, entre 2000 et 2010). Cette saison, la Ligue des Champions a été marquée par un retour en force du volley-ball féminin italien, après une période dominée par les clubs turcs (six titres depuis 2011).