Like

La récap du week-end : les Bleues en pleine confiance avant le Mondial-2019 de handball

Comme chaque lundi, la rédaction de WOMEN SPORTS vous fait (re)découvrir les résultats du sport au féminin de ces derniers jours dans la récap du week-end.

L’équipe de France féminine de handball a littéralement survolé le « test-event » de Tokyo ce week-end, sorte de mini-tournoi préparatif au Mondial-2019 qui aura lieu du 30 novembre au 15 décembre à Kumamoto, au Japon. Après avoir lourdement battu le Brésil jeudi (33-22), les Bleues d’Olivier Krumbholz se sont offert le pays hôte samedi (28-23), puis enfin la Slovénie dimanche (33-21). Les Françaises, championnes du monde en titre, remettront en jeu leur trophée dès samedi prochain, en attaquant avec un match contre la Corée du Sud. 

La Sud-Coréenne Sei Young Kim a remporté dimanche à Naples, en Floride, le Tour Championship, soit le dernier tournoi de la saison sur le circuit  de golf professionnel féminin nord-américain (appelé LPGA). Elle s’est imposée avec un coup d’avance sur l’Anglaise Charley Hull tandis que les Américaines Danielle Kang et Nelly Korda se partagent la troisième place, à deux longueurs derrière la lauréate. À 26 ans, Sei Young Kim remporte son troisième titre de la saison après le LPGA Mediheal Championship en mai et le Marathon Classic en juillet, et son dixième en carriere. 

L’Américaine Dalilah Muhammad a été élue « athlète féminine de l’année » par la Fédération internationale d’athlétisme samedi, à Monaco. Ce prix vient récompenser son impressionnante saison 2019. Cette année, la championne de 29 ans s’est en effet appropriée le record du monde du 400 m haies en 52 sec 20 lors des sélections US en juillet, avant de battre sa propre marque de référence deux mois plus tard aux Mondiaux de Doha (52:16). Elle a été choisie après un vote du Conseil de la Fédération internationale (50% des voix), de la « famille de l’athlétisme » (athlètes, entraîneurs et journalistes, 25%) et du grand public par internet (25%).  

La sabreuse française Manon Brunet a remporté l’étape de Coupe du monde organisée ce week-end à Orléans. Après s’être défaite en demi-finale de l’Ukrainienne Olga Kharlan (15-14), N.1 mondiale et quadruple championne du monde, Brunet s’est imposée en finale face à la Russe Olga Nikitina (15-12). La vice-championne d’Europe en titre – et malheureuse 4e des Jeux olympiques de Rio-2016 – remporte à 23 ans son cinquième succès sur le circuit, le deuxième dans le zénith d’Orléans. Du côté du Caire (Égypte), les fleurettistes françaises emmenées par Ysaora Thibus ont pris la troisième place, aux dépens des États-Unis (45-40). 

L’Américaine Mikaela Shiffrin a remporté sa première victoire de la saison en Coupe du monde de ski alpin 2019-2020 samedi, sur le slalom de Levi (Finlande). Avec un chrono d’1 min 57 sec 57/100e, la quadruple championne du monde de la spécialité a très largement devancé la Suissesse Wendy Holdener (+ 1:59.35) et l’Autrichienne Katharina Truppe (+ 1:59.51). Elle signe son 61e succès sur le circuit blanc, et le 41e en slalom. La skieuse du Colorado a surtout montré sa détermination à garder le globe de cristal cette saison : après une première manche modeste où elle était devancée de 13/100e par sa dauphine slovaque de la saison passée Petra Vlhova, Shiffrin a durci le ton sur le second passage pour s’offrir son premier succès de l’hiver. 

La Russe Alena Kostornaia a remporté samedi, à Sapporo (Japon), le trophée NHK comptant pour le Grand Prix ISU de patinage artistique. Avec un total de 240,00 points, la prodige de 16 ans s’est imposée devant la Japonaise Rika Kihira, championne en titre au Japon, et sa compatriote russe Alina Zagitova (217,99 points), championne du monde et olympique en titre. Kostornaia signe son second succès sur le circuit cette saison (après les Internationaux de France), et se qualifie pour la finale qui aura lieu début décembre à Turin (Italie). Elle montre aussi la domination des jeunes patineuses russes qui ont balayé les six tours du Grand Prix (deux victoires également pour Anna Shcherbakova et Alexandra Trusova, 15 ans). 

Les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, quadruples champions du monde et vice-champions olympiques en 2018, ont remporté ce week-end à Sapporo, leur premier trophée NHK avec un record de 226,61 points à la clé ! Après être devenus les premiers danseurs sur glace à réaliser plus de 90 points (90,03 pts) lors du programme court vendredi, les partenaires tricolores ont établi un nouveau record personnel avec 136,58 points lors du programme libre. Ils se sont qualifiés pour la finale du Grand Prix (5-7 décembre à Turin). Le podium en danse sur glace est complété par la paire russe Alexandra Stepanova et Ivan Bukin (208,81 pts), aussi qualifiée pour la finale, et les Italiens Charlene Guignard et Marco Fabbri (198,06 pts).