480 Views |  Like

La récap du week-end : les Bleues en finale de la Fed Cup

Comme chaque lundi, la rédaction de WOMEN SPORTS vous fait (re)découvrir les résultats du sport au féminin de ces derniers jours dans la récap du week-end.

L’équipe de France féminine de tennis s’est qualifiée pour la finale de la Fed Cup dimanche, à Rouen, à l’issue d’une rencontre épique et serrée face à la Roumanie de Simona Halep (3-2). C’est la paire Caroline Garcia/Kristina Mladenovic qui a offert aux Bleues le point décisif de la victoire en prenant le meilleur sur Halep et Niculescu (7-5, 3-6, 6-4). Ce même duo qui, en 2016, avait envoyé la France en finale (perdue face à la République tchèque) mais dont la brouille, née du refus de Caroline Garcia de s’aligner en campagne nationale pendant quelques temps, avait plombé l’équipe ces deux dernières années. Depuis son arrivée à la tête du groupe de Fed Cup, le nouveau capitaine Julien Benneteau a réussi l’impensable : faire revenir la N.1 tricolore en équipe de France et tirer un trait sur les querelles du passé. Les Bleues ont désormais rendez-vous avec l’Australie en finale, les 9-10 novembre prochains pour tenter de ramener le troisième trophée de leur histoire après 1997 et 2003. 

Marie Wattel et Béryl Gastaldello se sont qualifiées pour les Mondiaux-2019 de natation qui auront lieu cet été à Gwangju, en Corée du Sud (21-28 juillet). Wattel (21 ans) a gagné son ticket en nageant et validant les minimas exigés sur 100 m papillon, tandis que Gastaldello (24 ans) s’est offert deux billets pour le 100 m et le 100 m dos. Elles rejoignent leurs compatriotes Charlotte Bonnet (100 et 200 m) et Fantine Lesaffre (400 m 4 nages), toutes deux qualifiées pour les Mondiaux depuis leur(s) médaille(s) individuelle(s) conquise(s) l’été dernier aux Championnats d’Europe de Glasgow. Grosse déception en revanche pour Mélanie Henique, médaillée de bronze mondiale du 50 m papillon en 2011, qui ne fera pas partie de la délégation tricolore en Corée du Sud ; la nageuse de 26 ans, licenciée au Cercle des Nageurs de Marseille (CNM), était pourtant de tous les grands rendez-vous internationaux depuis 2010 (à l’exception des JO-2012). Sur 100 m dos, Mathilde Cini non plus n’a pas réussi à se qualifier pour les Mondiaux… 

L’équipe de France féminine de rugby à VII a battu la Nouvelle-Zélande pour la première fois de son histoire samedi, lors de la 4e étape du circuit mondial dans la ville japonaise de Kitakyushu. Les Bleues se sont imposées 29-7 face aux Black Ferns Sevens, mettant fin à une série phénoménale de 38 matches sans défaite pour les championnes du monde en titre, médaillées d’or des trois première étapes de la saison (Glendale, Dubaï et Sydney). Le parcours des Françaises s’est finalement achevé au pied du podium après leur défaite 36-12 face aux États-Unis dans le match pour la 3e place. Les Bleues rattrapent leur retard sur l’Australie, 4e au classement mondial avec 56 points (soit 10 points d’avance sur les tricolores), mais restent toujours hors de portée d’un billet direct pour les Jeux Olympiques de Tokyo-2020 (seules les quatre premières places offrant ce précieux sésame). À deux étapes de la fin de la saison, Fanny Horta et ses coéquipières semblent donc se diriger vers un tournoi de qualification olympique européen (14 juillet à Kazan) pour obtenir leur ticket pour Tokyo-2020. 

La Polonaise Katarzyna Niewiadoma (Canyon-SRAM Racing) a remporté dimanche à Valkenburg aux Pays-Bas l’Amstel Gold Race, la 7e étape de l’UCI World Tour féminin 2019. La coureuse de 24 ans a bouclé les 126,8 kilomètres de l’épreuve en 3 h 25 min 48 sec, devant les Néerlandaises Annemiek van Vleuten (Michelton-Scott) et Marianne Vos (CCC-Liv). Le classement général du circuit reste dominé par l’Italienne Marta Bastianelli, victorieuse de deux étapes cette saison (les Strade Bianche et Le Tour des Flandres). 

Les clubs de Brest, de Nantes et de Metz ont tous trois pris une option sur le dernier carré de la Ligue féminine de handball (FLH) ce week-end, en remportant chacun leur quart-de-finale aller des playoffs. Les handballeuses brestoises, deuxièmes de la saison régulières, sont allées s’imposer à l’extérieur face au Chambray Touraine (23-29), tandis que Nantes et Metz ont respectivement écrasé Besançon (31-23) et Toulon St-Cyr (28-17). La 4e affiche des quarts-de-finale opposant Fleury Loiret à Nice s’est soldée par un match nul (25-25). Les matchs retour auront lieu le 24 avril.