Like

La récap du week-end : les Bleues du handball dos au mur…

Comme chaque lundi, la rédaction de WOMEN SPORTS vous fait (re)découvrir les résultats du sport au féminin de ces derniers jours dans la récap du week-end.

Après la défaite surprise face à la Corée du Sud samedi (27-29) et le nul concédé face au Brésil dimanche (19-19), les Bleues sont à deux doigts d’être éliminées du Mondial-2019 de handball. Pour poursuivre la compétition et se qualifier pour la suite, les joueuses d’Olivier Krumbholz, tenantes du titre et favorites à leur propre succession, n’ont pas d’autres choix que de remporter la totalité de leurs trois derniers matchs. Elles sont condamnées à l’exploit face à l’Australie (mardi), l’Allemagne (mercredi) et le Danemark (vendredi).

L’Américaine Mikaela Shiffrin a remporté dimanche le slalom de Killington (Vermont, USA), signant au passage sa 62e victoire en Coupe du monde de ski alpin. La championne de 24 ans a largement devancé la Slovaque Petra Vlhova (+ 2 sec 29/100e), sa meilleure rivale la saison passée, ainsi que la Suédoise Anna Swenn-Larsson (+ 2.73). Shiffrin est désormais quatrième au classement des skieurs et skieuses ayant remporté le plus de victoires en Coupe du monde derrière l’Autrichien Marcel Hirscher (67), l’Américaine Lindsey Vonn (82) et le Suédois Ingemar Stenmark (86). 

La veille, à Killington, la skieuse de Vail avait terminé troisième du géant derrière les Italiennes Marta Bassino (lauréate d’une épreuve de Coupe du monde pour la première fois de sa carrière à 23 ans) et Federica Brignone, médaillée de bronze de la discipline aux derniers JO de Pyeongchang-2018. La Française Tessa Worley a terminé 5e, à 50/100e de Bassino. 

Justine Dupont a été sacrée championne du monde de surf pour la première fois de sa carrière dimanche, à San Salvador, en remportant la médaille d’or en stand up paddle (SUP). La Française de 28 ans, connue pour être l’une des surfeuses les plus polyvalentes du monde, semble avoir le vent en poupe ces temps-ci ! En effet, ce sacre intervient quelques jours seulement après son exploit sur une vague de plus de 20 mètres de haut la semaine dernière à Nazaré au Portugal (voir ici). Il pourrait d’ailleurs s’agir de la plus grosse vague jamais surfée par une femme.  

L’Italienne Dorothea Wierer a remporté dimanche le sprint d’Ostersund (7,5 km), première course de la Coupe du monde de biathlon 2019-2020. Avec un chrono de 19 min 48 sec 5/100e (et une faute au tir), elle a devancé la Norvégienne Marte Olsbu Roeiseland (+ 8.6, deux fautes) et la Tchèque Marketa Davidova (+ 11.9, sans faute). La première française, Célia Aymonier, a terminé 9e (+ 40 sec, 1 faute).

La grimpeuse française Julia Chanourdie a validé son ticket pour les JO de Tokyo-2020, où l’escalade fera son entrée au programme olympique. La jeune femme de 23 ans a gagné son « passe » en terminant 6e des qualifications du Tournoi de qualification olympique (TQO) qui avait lieu ce week-end à Tournefeuille et où six tickets étaient à prendre. Pour Fanny Gibert, 10e des qualifications, et Anouck Jaubert, 15e, il restera une ultime chance de décrocher la dernière place disponible côté français pour Tokyo, lors des Championnats d’Europe fin mars 2020, où seul un ticket sera en jeu.