Like

La récap du week-end : Jessy Trémoulière sur le toit du monde

Comme chaque lundi, la rédaction de WOMEN SPORTS vous fait (re)découvrir toute l’actualité du sport au féminin dans la récap du week-end.

TOPS

TOP N.1 : L’arrière française Jessy Trémoulière a été élue meilleure joueuse de rugby de l’année 2018 dimanche à Monaco lors des World Rugby Awards. C’est la première fois qu’une joueuse tricolore remporte ce prix prestigieux. La Rennaise de 26 ans a été préférée à trois autres Bleues – la demi de mêlée Pauline Bourdon, la troisième ligne aile et capitaine de l’équipe de France de XV, Gaëlle Hermet, et la deuxième ligne Safi N’Diaye – ainsi qu’à la capitaine des quintuples championnes du monde néo-zélandaises (et championnes du monde en titre), Fiao’o Fa’amausili, qui a pris sa retraite le week-end dernier après la défaite historique des Black Ferns face à la France (30-27). Sa compatriote Michaela Blyde, sacrée championne du monde de rugby à VII l’été dernier à San Francisco (devant la France), a reçu le prix de meilleure joueuse de rugby à VII de l’année 2018, comme c’était déjà le cas en 2017. 

TOP N.2 : Les fleurettistes françaises, médaillées de bronze aux Championnats du monde-2018 de Wuxi, ont remporté dimanche l’étape de Coupe du monde d’Alger. Ysaora Thibus, Pauline Ranvier, Anita Blaze et Solène Butruille ont d’abord battu les vice-championnes du monde italiennes en demi-finales (45-39), avant de s’imposer 37-36 face aux Russe en finale, sur une touche décisive à la mort subite d’Ysaora Thibus. 

TOP N.3 : L’Américaine Mikaela Shiffrin a remporté dimanche le slalom de Killington (États-Unis) comptant pour la Coupe du monde de ski alpin, se rachetant ainsi devant son public après son petit échec sur le géant samedi (4e). Shiffrin s’est imposée devant la Slovaque Petra Vlhova (+ 57/100e) et la championne olympique en titre la Suédoise Frida Hansdotter (+ 1 sec 08/100e). L’Américaine de 23 ans, qui avait déjà remporté le premier slalom de la saison le 17 novembre en Finlande, signe son 45e succès sur le circuit. La double tenante du Gros Globe de cristal n’est plus qu’à une unité du record de victoires en slalom, sa spécialité, détenu par l’Autrichienne Marlies Schild (35).  

TOP N.4 : En remportant une sixième médaille d’or samedi devant son public de New Delhi, l’Indienne Mary Kom est devenue la boxeuse la plus titrée de l’histoire des Championnats du monde amateurs. À 35 ans, elle est entrée dans la légende en battant en finale l’Ukrainienne Hanna Okhota (catégorie des 48 kg), dépassant ainsi au compteur l’Irlandaise Katie Taylor, titulaire de cinq couronnes mondiales. Médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Londres en 2012, la boxeuse indienne espère à présent se qualifier pour ceux de Tokyo-2020. 

FLOPS 

FLOP N.1 : À quatre jours du début de l’EHF Euro 2018, les handballeuses françaises ont reçu un avertissement sans frais en s’inclinant 23-21 face aux Norvégiennes, doubles tenantes du titre, dimanche à Oslo pour un match de Golden League. Les joueuses d’Olivier Krumbholz, sacrées championnes du monde en 2017, ont montré des signes de faiblesse en attaque avec beaucoup d’échecs au tir et trop de ballons perdus. Les Bleues ont encore trois jours pour travailler et entamer de la meilleure des manières leur Euro à domicile jeudi, à Nancy, face aux Russes championnes olympiques. 

FLOP N.2 : Pas de podium pour Tessa Worley à Killington… Vainqueure du premier géant de la saison le 27 octobre dernier à Sölden, la Française avait l’occasion de s’offrir un doublé et de prendre l’ascendant psychologique sur ses rivales dans la course au petit globe de la spécialité ce week-end sur les pistes américaines. Mais après avoir limité la casse dans la première manche (4e), la native du Grand-Bornand a commis une faute dans la seconde, qui lui a coûté cher (5e). L’épreuve a finalement été remportée par l’Italienne Federica Brignone, médaillée de bronze aux derniers JO de PyeongChang 2018, devant la Norvégienne Ragnhild Mowinckel (+ 49/100e) et l’Autrichienne Stephanie Brunner (+ 78/100e).