180 Views |  1

La récap du week-end : Bianca Andreescu aux anges à Indian Wells

Comme chaque lundi, la rédaction de WOMEN SPORTS vous fait (re)découvrir les résultats du sport au féminin de ces derniers jours dans la récap du week-end.

LES TOPS

TOP N.1 : La Canadienne Bianca Andreescu est allée au bout de son rêve en remportant dimanche, en Californie, le tournoi WTA d’Indian Wells. La jeune joueuse de 18 ans a battu en finale l’Allemande Angelique Kerber, ancienne numéro un mondiale aujourd’hui 8e au classement WTA, pour s’offrir son premier titre sur le circuit WTA, et pas des moindres puisqu’il s’agit d’un Premier Mandatory, la catégorie de tournois située juste en-dessous des Grand Chelem. Elle s’est imposée en trois sets (6-4, 3-6, 6-4), au terme d’un parcours remarquable au cours duquel elle a balayé bon nombre de joueuses faisant ou ayant fait partie de l’élite, notamment la Slovaque Dominika Cibulkova (32e), l’Espagnole Garbine Muguruza (20e et ancienne N.1) et l’Ukrainienne Elina Svitolina (N.6). Cette victoire permet à Andreescu de passer de la 60e à la 24e place mondiale. En double, c’est la paire composée de la Belge Elise Mertens et de la Bélarusse Aryna Sabalenka qui a remporté le titre. Les deux joueuses, qui disputaient seulement leur deuxième tournoi ensemble, ont battu en finale les grandes favorites tchèques, Katerina Siniakova et Barbora Krejcikova (6-3, 6-2), pour s’offrir leur premier titre. 

TOP N.2 : L’Américaine Mikaela Shiffrin a clôturé en beauté son incroyable saison 2018-2019 en remportant le slalom géant des finales de la Coupe du monde de ski alpin samedi à Soldeu (Andorre). Elle s’est imposée devant la néo-zélandaise Alice Robinson (+30/100e) et la Slovaque Petra Vlhova (+41/100e) pour signer son 17e succès de l’hiver (un record!). La skieuse de Vail remporte un quatrième globe de cristal cette saison, celui du slalom géant, après le gros globe de cristal (pour la troisième année consécutive) et les trophées du slalom et du super-G. Elle rejoint dans la légende sa compatriote Lindsey Vonn (2010 et 2012) et la Slovène Tina Maze (2012) qui avaient réussi pareils exploits. Shiffrin, qui vient tout juste de fêter ses 24 printemps, empoche au passage sa 60e victoire en Coupe du monde. À ce rythme-la, elle pourrait s’approcher du record absolu du Suédois Ingemar Stenmark (86), voire même le dépasser, dans seulement deux saisons. Un seul record a échappé à l’Américaine cet hiver : le record de points sur une saison de Tina Maze (2.414 en 2013), alors qu’elle termine avec 2.204 points). 

TOP N.3 : L’Italienne Marta Bastianelli (Virtu Cycling Women) a remporté dimanche à Hoogeveen (Pays-Bas) le Tour de la Drenthe, la deuxième étape de l’UCI World Tour féminin 2019. Elle s’est imposée au sprint devant ses deux compagnes d’échappée, les Néerlandaises Chantal Blaak (Boels Dolmans) et Ellen van Dijk (Trek-Segafredo Women). Leur compatriote Annemiek van Vleuten (Michelton-Scott), lauréate la semaine dernière des Strade Bianche (première manche), reste en tête du World Tour. 

TOP N.4 : Les rugbywomen anglaises ont réalisé le Grand Chelem au Tournoi des VI Nations 2019 en écrasant l’Écosse 80-0 samedi, lors de la cinquième et dernière journée de compétition. Les Britanniques, qui avaient fait le plus dur en battant la France tenante du titre le 10 février dernier à Doncaster (41-26), remportent le tournoi avec 28 points, soit le meilleur total possible (5 victoires bonifiées + trois points pour le Grand Chelem). 

TOP N.5 : La Française Chloé Trespeuch a pris la deuxième place de la dernière étape de la Coupe du monde de snowboardcross samedi, à Veysonnaz (Suisse). La rideuse de Val Thorens signe son deuxième podium (consécutif) de la saison, après sa deuxième place à Baqueirat Beret (Espagne) début mars. Trespeuch, 24 ans, termine finalement 5e du classement général, une place plus qu’honorable au terme d’une saison perturbée par une grosse blessure à la cheville survenue pendant sa préparation estivale. La Coupe du monde de snowboardcross a été remportée par la gagnante du jour, la Tchèque Eva Samkova, double médaillée olympique (or en 2014 et bronze en 2018), qui ajoute un deuxième globe de cristal à son palmarès après celui décroché en 2017. L’Italienne Michela Moioli, championne olympique en titre, complète le podium de cette dernière étape suisse et prend également la 3e place au classement général, derrière l’Américaine Lindsey Jacobellis. 

TOP N.6 : La boxeuse française Estelle Yoka Mossely a remporté aux points et à l’unanimité des juges son quatrième combat professionnel en poids légers contre l’Ukrainienne Olena Medvedenko samedi soir, à Toulouse. La championne olympique 2016 poursuit donc son sans faute chez les pros, après ses trois premiers combats victorieux. À 26 ans, Estelle Yoka Mossely, qui s’entraîne en Californie avec son mari Tony Yoka (champion olympique des lourds 2016), rêve désormais de décrocher un titre mondial professionnel. Pour cela, elle devra d’abord en passer par un combat pour la ceinture européenne, qu’elle aimerait voir venir avant la fin de l’année. 

TOP N.7 : La Française Alizée Baron a pris la troisième place de la dernière étape de la Coupe du monde de skicross dimanche à Veysonnaz (Suisse), derrière la Canadienne Marielle Thompson (1ere) et la Suédoise Sandra Naeslund (2e). Baron, 26 ans, monte sur son quatrième podium de la saison, toujours à la troisième place, et termine 4e du classement général de la Coupe du monde, remportée par la Suissesse Fanny Smith. 

TOP N.8 : L’Italienne Dorothea Wierer a remporté le premier titre de championne du monde de sa carrière en s’imposant sur la mass-start des Mondiaux-2019 de biathlon, dimanche à Ostersund (Suède). Avec un chrono de 37 min 26 sec 4/10e, elle a devancé de 4 sec 9/10e la Russe Ekaterina Yurlova-Precht et le 15 sec 4/10e l’Allemande Denise Herrmann. Wierer décroche sa troisième médaille au cours de ces Mondiaux-2019 d’Ostersund après le bronze du relais mixte et l’argent du relais mixte simple. Elle réalise aussi une belle opération pour le globe de cristal car elle rejoint sa compatriote Lisa Vittozzi (8e sur la mass-start) en tête du classement général de la Coupe du monde de biathlon, à seulement trois épreuves de la fin de la saison. 

LES FLOPS

FLOP N.1 : La Japonaise Naomi Osaka, numéro un mondiale et tenante du titre, a été éliminée dès les 8emes de finale du tournoi WTA d’Indian Wells la semaine dernière, sèchement battue par la Suissesse Belinda Bencic (23e), 6-3, 6-1. Depuis sa victoire à l’Open d’Australie début janvier – qui l’avait propulsée au sommet de la hiérarchie du tennis mondial féminin – Osaka peine à faire respecter son rang. Avant sa défaite prématurée en Californie mardi, elle avait déjà été éliminée en 16emes de finale du tournoi de Dubaï en février par la Française Kristina Mladenovic, pourtant 68e mondiale. 

FLOP N.2 : Les biathlètes françaises sont passées complètement à côté de l’épreuve du relais dames des Championnats du monde 2019, samedi à Ostersund (Suède). Privées d’Anaïs Bescond, malade, Anaïs Chevalier, Célia Aymonier, Julia Simon et Justine Braisaz n’ont pris que la 8e place d’une course remportée par le quatuor norvégien (+ 1 min 57 secondes 4). Après un premier relais compliqué d’Anaïs Chevalier, autant sur les skis que derrière la carabine (2 fautes au tir debout), Célia Aymonier a définitivement enterré tout espoir de médaille pour les tricolores avec trois tours de pénalité. Cette course est le symbole de la faillite des Bleues durant ces Mondiaux-2019, mise à part la médaille de bronze inattendue décrochée par Justine Braisaz sur l’individuel 15 km. 

FLOP N.3 : Le XV de France féminin a mal terminé son Tournoi des VI Nations 2019 en étant surclassé par l’Italie dimanche à Padoue (31-12). Avec cette défaite surprise, les Bleues, tenantes du titre, terminent à la 3e place de la compétition avec 16 points, derrière l’Italie véritable révélation du tournoi (17 points) et les Anglaises, qui ont remporté le Grand Chelem. Pour leur dernier match, les Françaises étaient privées de leur troisième ligne centre, Romane Ménager, suspendue trois semaines pour un raffut à la gorge qui lui avait valu une exclusion lors de la rencontre face à l’Irlande le 9 mars dernier.