238 Views |  Like

La récap du week-end : Barty, reine à Paris

Comme chaque lundi, la rédaction de WOMEN SPORTS vous fait (re)découvrir les résultats du sport au féminin de ces derniers jours dans la récap du week-end.

TOP N.1 : L’Australienne Ashleigh Barty a remporté samedi le tournoi de Roland-Garros en battant en finale la jeune Tcheque Marketa Vondrousova (19 ans), en deux sets et 1 h 10 minutes de jeu (6-1, 6-3). Barty signe la 5e victoire de sa carrière en simple, et la première en Grand Chelem. À 23 ans, la joueuse australienne devient la nouvelle N.2 mondiale derrière l’Américaine Naomi Osaka. 

TOP N.2 : La Française Kristina Mladenovic et sa partenaire hongroise Timea Babos ont remporté la finale du double dames de Roland-Garros dimanche en battant la paire chinoise composée de Duan Ying-Ying et Zheng Saisai (6-2, 6-3). Ensemble, Mladenovic et Babos, tres amies dans la vie, remportent leur deuxième titre en Grand Chelem après l’Open d’Australie en 2018. Kristina Mladenovic, signe quant à elle son troisième succès en double dames sur un tournoi majeur puisqu’elle s’était déjà imposée sur la terre battue parisienne en 2016, alors associée à sa compatriote Caroline Garcia. À 26 ans, « Kiki » devient la nouvelle N.1 mondiale de double dames. 

TOP N.3 : Les basketteuses françaises ont largement dominé l’Ukraine (107-75) dimanche, à Mont-de-Marsan, à l’occasion d’un match de préparation à l’EuroBasket 2019 qui aura lieu du 27 juin au 7 juillet prochains en Lettonie puis en Serbie. Les Bleues joueront un second match contre l’Ukraine lundi, avant de se rendre à Nantes, où elles disputeront de vendredi à dimanche une série de trois rencontres contre des adversaires plus côtés : Turquie, Russie et Serbie. 

TOP N.4 : La nageuse australienne Ariarne Titmus a remporté son ticket pour les Mondiaux-2019 de Gwangju (12-28 juillet) sur 400 m nage libre en descendant sous la barre symbolique des quatre minutes dimanche, lors des sélections australiennes de Brisbane. La reine du demi-fond, âgée de 18 ans, a nagé en 3 min 59 sec 35/100e. La jeune Kaylee McKeown, 17 ans, a quant à elle réussi sa meilleure performance personnelle sur 200 m 4 nages (2 min 9 sec 94/100e) pour s’assurer de participer à ses deuxièmes Mondiaux. 

TOP N.5 : La jeune sprinteuse américaine Sha’Carri Richardson a signé la meilleure performance mondiale de l’année (MPM) sur 100 m en 10 sec 75/100e samedi, à Austin, à l’occasion des Championnats universitaires américains d’athlétisme. L’étudiante de 19 ans a amélioré de 14/100e la précédente référence annuelle établie par la reine jamaïcaine Elaine Thompson (championne olympique 2016 des 100 et 200 m) jeudi lors de la Ligue de Diamant à Rome. Richardson a élégamment pulvérisé le record du monde des moins de 20 ans détenu depuis juillet 1977 par l’Est-Allemande Marlies Olsner (10 sec 88/100e) ainsi que le record universitaire américain qui tenait depuis 1989 (établi par Dawn Sowell en 10 sec 78/100e). Sur 200 m, c’est Anglerne Annelus qui s’est illustrée (22 sec 16/100e), en battant elle aussi le record monde des moins de 20 ans détenu par son aînée et compatriote, la grande Allyson Felix, sextuple championne olympique. Il s’agit également de la MPM 2019, améliorée de 2/100e par rapport au chrono de la Britannique Dina Asher-Smith. Enfin, Janeek Brown est elle aussi passée en tête du bilan annuel mondial du 100 m haies avec un chrono de 12 sec 40/100e, soit 7/100e de mieux que la précédente marque de référence détenue par l’Américaine Kendra Harrison, également détentrice du record mondial de la spécialité (12 sec 20/100e).