Like

La polémique Fed Cup continue : Garcia inapte à jouer, Dodin refuse de la remplacer

La Fédération française de tennis (FFT) a reconnu Caroline Garcia « inapte » à jouer le match de barrages de Fed Cup contre l’Espagne les 22 et 23 avril prochains à Rouanne. Cette décision, intervenue mercredi à la suite d’une visite médicale, met fin à un échange tendu entre la joueuse, son sélectionneur Yannick Noah et la fédération. Océane Dodin, appelée pour la remplacer, a refusé la sélection, s’exposant à de graves sanctions. Le point.

La Fédération française de tennis (FFT) a mis fin à la polémique « Caroline Garcia ». En la déclarant « inapte » à jouer le match de barrages de Fed Cup contre l’Espagne à la suite d’une visite médicale intervenue mercredi, la FFT a officialisé le forfait de la numéro 2 française qui faisait débat depuis trois jours.

Pour rappel, lundi dernier, Garcia avait annoncé souffrir d’une « inflammation douloureuse du nerf sciatique » depuis l’US Open 2016, l’obligeant à faire une pause de quelques semaines et donc de déclarer forfait pour la rencontre France/Espagne des 22 et 23 avril prochains à Rouanne. Malgré tout, Yannick Noah l’avait sélectionnée mardi conformément à la politique du nouveau président de la FFT Bernard Giudicelli qui fait de la participation des meilleurs Français aux compétitions par équipes une priorité. Et ce d’autant plus que, en début d’année, la joueuse avait manifesté le souhait de ne pas participer à la Fed Cup en 2017.

Cependant, venue faire constater sa blessure par un médecin fédéral à la demande de la FFT mercredi, Caroline Garcia a véritablement été déclarée « inapte » à jouer et son forfait a été entériné par la fédération.

Le capitaine Noah a fait appel à Océane Dodin (N°59) pour la remplacer aux côtés de Kristina Mladenovic, Alizé Cornet et Pauline Parmentier.

Mais cette sélection n’a pas mis fin à la polémique Fed Cup, bien au contraire. Dodin, 60ème joueuse mondiale, a annoncé qu’elle refusait de participer aux barrages, s’exposant à une sanction allant du simple blâme à la suspension de tournoi pendant 5 ans.

C’est donc Amandine Hesse (24 ans, 205ème mondiale) qui rejoint la sélection française face à une équipe d’Espagne elle aussi affaiblie, car privée de ses deux meilleures joueuses Garbiñe Muguruza (N°6) et Carla Suarez (N°23).