Like

La FFC instaure de nouvelles règles dans son plan de féminisation

La Fédération française de cyclisme (FFC) positionne le cyclisme féminin comme un axe majeur et stratégique de son développement. Son plan de féminisation comprend de nouvelles réglementations dans toutes les disciplines.

De nouvelles réglementations viennent structurer les différentes épreuves de la Coupe de France Femmes. Il est ainsi obligatoire de présenter au moins 4 compétitrices et un maximum de 8 au départ de chaque manche. La présence de toutes les équipes de Division Nationale est imposée au départ de toutes les manches. Enfin, chaque structure de Division Nationale ou club d’appartenance d’une des coureuses de l’effectif, pour les structures départementales ou régionales, seront amenés à organiser une épreuve féminine durant la saison.

La FFC inaugure un nouveau format de course appelé « Pass’cyclisme Femmes ». Les épreuves Pass’Cyclisme Route sont des épreuves de proximité organisées en circuit, en ligne ou par étapes. Dès cette année, des épreuves seront également consacrées aux femmes. 

Parallèlement, un plan de féminisation du corps arbitral est mis en vigueur dans la perspective de Paris 2024. La FFC souhaite identifier, au sein de chaque conseil d’administration, un ou une responsable du développement de l’arbitrage féminin. Ce dispositif soutiendra également les personnes détectées dans le cadre d’un tutorat, avec un objectif de deux femmes par comité régional. Conjointement, un plan d’accompagnement au niveau fédéral sera mis en place avec la possibilité pour ces femmes d’intégrer la Formation de Dirigeante FFC.