491 Views |  Like

La Course by le Tour : Jade Wiel veut montrer son « joli maillot »

Le 29 juin dernier, Jade Wiel remportait le plus beau titre de sa jeune carrière : celui de championne de France de cyclisme sur route ! La coureuse de 19 ans, membre de l’équipe française FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope, va disputer sa première course sous son nouveau maillot bleu-blanc-rouge vendredi 19 juillet, à Pau, lors de la Course by le Tour (15e manche de l’UCI World Tour féminin, 121 km). L’occasion pour Women Sports de s’entretenir avec la nouvelle reine du cyclisme féminin tricolore, qui se dévoile entre saveur et ambitions. 

Par Floriane Cantoro

WOMEN SPORTS : Jade, la Course by le Tour est la première épreuve que tu vas disputer sous ton nouveau maillot de championne de France. Comment appréhendes-tu l’événement ? 

Jade Wiel : Depuis que je roule avec ce maillot, je me sens toute belle (sourire). Je me sens un peu pousser des ailes (rires). Et surtout, je savoure ! La Course by le Tour, j’ai hâte d’y être. Cela fait plusieurs semaines qu’on en parle, je sais pourquoi je m’entraîne. Je ne l’ai jamais faite donc c’est une expérience de plus à prendre. Je suis plus déterminée que jamais !

Jade Wiel (FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope), championne de France 2019, roulera pour la 1er fois avec son maillot tricolore lors de la Course by le Tour.

Jade Wiel a été sacrée championne de France 2019 de cyclisme sur route le 29 juin dernier, à La Haie-Fouassière, à seulement 19 ans ! Elle a devancé sa coéquipière Victorie Guilman et Aude Biannic (Movistar) © Thomas Maheux

 

Le fait que ce soit une course du World Tour, qu’elle soit organisée en marge du Tour de France et diffusée en direct sur France 3… cela met-il un coup de pression supplémentaire ? 

De la pression, non. Mais c’est sûr que ça donne envie d’être aux avants-postes ! On se dit qu’il y aura peut-être les cyclistes professionnels du Tour qui vont nous regarder et qu’il y aura beaucoup de public parce que c’est en France. On a envie de porter le plus haut possible les couleurs de l’équipe !

Au niveau du tracé, est-ce une course taillée pour toi ? 

Il y a des petits points qui peuvent me convenir. L’arrivée n’est pas forcément comme je les aime… Je suis plutôt une puncheuse, donc j’aime les montées assez courtes, et les arrivées au sommet de ces montées. J’ai aussi une pointe de vitesse qui peut me permettre de faire un joli sprint. Mais il y aura du niveau en face… Cela va être compliqué, je pense, de faire un top 10 mais il faut toujours y croire !

Quelles sont tes ambitions personnelles sur cette course et les ambitions collectives de la FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope ? 

L’objectif pour l’équipe est d’accrocher un top 10, a minima. Plus haut, c’est du bonus ! Pour ma part, j’espère avoir des opportunités pour essayer de me glisser dans les échappées et de montrer ce joli maillot.

Ce « joli maillot », tu l’as acquis le 29 juin dernier, à La Haie-Fouassière. Avais-tu imaginé un tel scénario aux Championnats de France 2019 ? 

Non, pas du tout ! Surtout que j’avais fini l’épreuve du chrono en PLS quasiment (rires). Avec la chaleur, c’était très dur… Après c’est vrai que le circuit de la course en ligne comportait pas mal de bosses, donc pouvait me correspondre. Mais je n’aurais jamais pensé m’imposer face aux grandes stars du vélo comme Audrey Cordon et les autres. Même à 1 km de l’arrivée, je n’y croyais toujours pas. 

Peux-tu nous résumer, en quelques mots, cette course qui t’a vue sacrer championne de France ? 

J’ai eu une opportunité de sortir, à quatre tours de l’arrivée, en allant chercher une attaque. Ensuite, j’ai moi-même attaqué pour essayer de rejoindre ma coéquipière (ndlr, Marie Le Net), qui était en tête depuis le début de la course. On a fait trois tours ensemble, à deux. Ensuite, deux autres filles sont revenues (ndlr, Victorie Guilman également membre de la FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope, et Aude Biannic de Movistar). On était quatre, puis trois (Marie Le Net a lâché). À ce moment-là, je ne pensais pas pouvoir résister aux retours de ces deux coureuses, car j’avais déjà fait trois tours en échappée. Finalement, à la fin, j’ai lancé mon sprint. Je n’ai pas relevé la tête et j’ai continué mon sprint jusqu’au bout. Quand j’ai franchi la ligne d’arrivée, j’ai vu que j’étais la première et j’ai poussé un cri de joie.

Jade Wiel (FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope), championne de France 2019, roulera pour la 1er fois avec son maillot tricolore lors de la Course by le Tour.

Jade Wiel s’est imposée au sprint aux Championnats de France 2019 de cyclisme sur route. © Thomas Maheux

Avec le recul, quel souvenir gardes-tu de ces Championnats de France 2019 et de la belle démonstration de l’équipe FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope (ndlr, trois médailles en tout) ? 

Depuis le début de la saison, on n’avait pas beaucoup de chance… Nos leaders étaient souvent malades ou blessées. À La Haie-Fouassière, on a montré que l’équipe française était au niveau, et qu’on était soudé avec une belle course d’équipe. Mon meilleur souvenir, c’est quand j’ai franchi la ligne d’arrivée : toutes mes coéquipières me sont tombées dans les bras. On était toutes en larmes, c’était un moment magique ! 

Quel est ton programme jusqu’à la fin de la saison ? 

La Course by le Tour sera la seule épreuve de juillet, avant un mois d’août chargé ! Il y aura la Classique San Sebastian, puis les Championnats d’Europe Espoirs, la Périgord Ladies, le Championnat de France de l’Avenir et le Grand Prix de Plouay. En septembre, je participerai au Tour d’Ardèche et en octobre je serai en Chine. 

 

La Course by le Tour

Créée en 2014, la Course by le Tour de France constitue cette année la 15e étape de l’UCI World Tour féminin. Organisée par Amaury Sport Organisation en partenariat avec FDJ, l’épreuve aura lieu en levée de rideau de la 13e étape du Tour de France, vendredi 19 juillet, à Pau. Elle est tracée sur le parcours du contre-la-montre messieurs, une boucle de 24,2 km, que le peloton féminin devra réaliser cinq fois (121 km). L’équipe FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope sera composée de Jade Wiel, Évita Muzic, Victorie Guilman, Shara Gillow, Eugénie Duval et Charlotte Becker.

La tenante du titre est la Néerlandaise Annemiek Van Vleuten (Michelton-Scott) 

La course sera diffusée sur France 3 (10h00).