Like

Ilka Stuhec, retour doublement gagnant

La skieuse slovène Ilka Stuhec a remporté les deux épreuves de Coupe du monde de ski alpin organisées mardi et mercredi à Val Gardena (Italie) – une descente et un super-G – confirmant son grand retour au premier plan des épreuves de vitesse après une saison blanche due à une grave blessure au genou survenue en mars 2017.

Ilka Stuhec est de retour, et elle le fait savoir ! La skieuse slovène de 28 ans a remporté cette semaine la descente (mardi) et le super-G (mercredi) organisés dans la station italienne de Val Gardena (en remplacement de deux étapes françaises de Val d’Isère annulées). Il s’agit de ses premiers succès en Coupe du monde de ski alpin depuis plus d’un an et demi et la descente d’Aspen en mars 2017. Peu de temps après cette dernière victoire, qui était la 7e de sa carrière sur le grand circuit blanc, Stuhec s’était rompue le ligament croisé antérieur du genou gauche et avait dû renoncer à la saison 2017-2018 et aux Jeux olympiques de PyeongChang.

Elle avait retrouvé la compétition il y a quelques semaines à Lake Louise, au Canada, en signant deux très honorables top 10 (6e en descente, et 10e au super-G). Mardi, sur la piste italienne de Saslong, Stuhec a profité de l’absence des meilleures spécialistes de la vitesse, l’Américaine Lindsey Vonn et l’Italienne Sofia Goggia blessées, et celle de Mikaela Shiffrin, meilleure skieuse de l’hiver dernier et leader du classement général, victorieuse des deux premiers super-G de la saison malgré une prédilection pour les épreuves techniques (slalom notamment).

Sur la descente, la skieuse slovène s’est imposée en 1 min 22 sec 81/100e devant la locale Nicole Delago (1:22.95) et l’Autrichienne Ramona Siebenhofer (1:23.32). Le lendemain, elle a enlevé la 9e victoire de sa carrière en Coupe du monde en 1 min 31 sec 87/100e, devançant de 5 centièmes le duo formé par la skieuse du Liechtenstein Tina Weirather et l’Autrichienne Nicole Schmidhofer, ex-aequo.