Like

Huiles essentielles et sport : ayez le réflexe aromathérapie !

Connaissez-vous l’aromathérapie ? Une allopathie qui utilise les propriétés des molécules aromatiques des plantes ; des substances naturelles qui restaurent l’harmonie intérieure en stimulant les processus vitaux quand les produits de synthèse la perturbent. Complexe vu d’ici… Un spécialiste de la question vous décortique tout, en vous éclairant sur les bienfaits côté sport.

PAR LÉA BORIE
Extrait du magazine WOMEN SPORTS N.9 de juillet-août-septembre 2018.

HUILES ESSENTIELLES. Extrait du magazine WOMEN SPORTS N.9 de juillet-août-septembre 2018.

Les conseils aroma de Dr Jean-Pierre Willem

Médecin, chirurgien, à l’initiative des « Médecins aux pieds nus », du concept d’ethnomédecine, et partisan du rapprochement entre médecine traditionnelle et conventionnelle. Il a accompagné de grands sportifs, comme Marie-José Pérec et Christine Arron (dont nous vous avons beaucoup parlé dans le N°8 de Women Sports !). Il s’est lui-même remis à la course il y a quelques mois…

Douleurs et problématiques d’athlètes face aux huiles : des solutions pour sportives

•J’ai besoin d’une bonne préparation musculaire à l’effort

Lavandin (2 ml), laurier noble (1 ml), menthe poivrée (1 ml), cyprès (1 ml), sur une huile végétale (50 ml)

En application locale 15 minutes avant l’effort

•J’ai un marathon dans quelques semaines et je manque de motivation…

Mélange d’huiles essentielles (ravensare, cyprès, laurier noble, patchouli, encens, ylang-ylang, santal)

1 goutte en massage doux du plexus solaire et de la plante des pieds, à respirer en cours de journée

•J’ai une tendinite qui ne me lâche pas…

Lotion cutanée à base d’huiles essentielles de romarin à cinéole, muscade, hélichryse, citronnelle de Java, gaulthérie, serpolet, menthe poivrée, millepertuis, noyau d’abricot, baume de copaïba

Quelques gouttes en application matin et soir pendant 15 jours

•Je sens qu’une contracture persiste

Lotion par voie cutanée à base de lavandin (3 ml), estragon (1 ml), basilic tropical, (3ml) romarin camphré (3 ml) dans une huile végétale de 50 ml

3 applications locales par jour

•J’ai trop de stress qui s’exprime avec une tension musculaire dans le cou et le dos

Huile essentielle de lavande vraie, 10 gouttes dans 20 ml d’huile végétale de millepertuis

Avant l’épreuve physique, 2 gouttes sur les poignets et en automassage sur les zones tendues

•Je subis un stress permanent, qui me paralyse avant compétition

Huile essentielle de Petit grain bigarade (oranger amer)

En voie cutanée : sur le poignet, sur la voute plantaire, et au niveau du sternum (3e chakra) ou par voie orale: 3 x 2 gouttes sur un support pendant 5 jours, à renouveler

•J’ai trop de sessions d’entraînement / Je suis démotivée :

Huile essentielle de laurier noble, un puissant dynamisant qui régule le système nerveux et redonne de la force

3 x 2 gouttes sur un support ou sur les plis du poignet

•J’ai des douleurs musculaires…

(qu’elles soient dues à un effort physique trop intense, à une carence minérale ou à une grosse fatigue)

Mélange d’huiles essentielles (bouleau jaune, gaulthérie couchée, genévrier commun érigé, romarin camphré, eucalyptus mentholé), dans une huile végétale de millepertuis

6-8 gouttes, 3 fois par jour en massage local

•Je ressens une grande fatigue physique

Huiles essentielles d’épinette noire, menthe poivrée et pin sylvestre

Pour reprendre de la force, à appliquer sur le bas du dos, matin et soir pendant une semaine

•Je souffre de transpiration excessive

(que ce soit dû au stress, à un excès d’excitant – thé, café –, à un déséquilibre alimentaire…)

Préparation pour crème : huiles essentielle de Palmarosa, sauge officinale petites feuilles, ciste

2 fois par jour pendant 1 semaine

•Avant une épreuve, je souffre souvent de trouble du sommeil

Huile essentielle de mandarine

En diffusion intérieure (à l’aide d’un diffuseur atmosphérique)

Deux questions au Dr Willem

Docteur, donnez-nous votre dernier conseil huiles essentielles avant une compétition sportive.

En plus de la préparation à l’effort et contre l’appréhension évoquée au-dessus, les sprinters peuvent masser leurs mollets avec un décontracturant pour éviter rupture ou contracture. Il faut aussi assurer côté magnésium ! Et combler les manques en vitamine D, on en est tous en carence, à 90 % !

Et avant de se lancer dans l’aromathérapie ?

Il faut aussi soigner l’état général, restaurer l’organisme et booster les défenses, surtout chez les grands sportifs, à cause d’un grand turn-over métabolique ! On doit aussi surveiller l’état de la thyroïde, car l’hypothyroïdie est fréquente chez les sportives (20 % des femmes en souffrent). On prépare son organisme avec des pré-biotiques pour leurs caractéristiques anti-infectieuses. Et ensuite, on vient colmater avec les huiles essentielles en fonction de ses besoins. De bons moyens à connaître, loin du dopage, pour se rebooster. Tout simplement, l’aromathérapie, c’est passer du temps à s’occuper de soi. Des minutes précieuses pour retrouver son équilibre et renouveler ses réserves énergétiques.

3 livres pour aller plus loin

Pour trouver toutes les recettes réparatrices, les trois ouvrages issus de la collection « Réflexe Aroma », Editions Albin Michel, 2018 :