221 Views |  Like

[HANDBALL] Ligue des Champions : Metz dernier du Final Four, Györ sacré

Metz Handball n’a pas fait long feu pour son premier Final Four… Le club français, patron du handball tricolore, a échoué en demi-finale de la Ligue des Champions féminine de handball, remportée par Györ dimanche.

Metz Handball s’est incliné 27-25 contre les Russes de Rostov  en demi-finale samedi. Le lendemain, lors du match pour la 3e place, les Messines n’ont pas fait mieux face aux Norvégiennes de Kristiansand (31-30). Après avoir pourtant mené au score, les joueuses d’Emmanuel Mayonnade ont eu un passage à vide fatal en deuxième mi-temps, pour prendre finalement la 4e place de cette compétition européenne. « Le bilan est négatif, bien sûr. On n’a pas besoin de débriefer. […] Dans ce genre de tournoi, on ne peut pas se permettre d’avoir des trous de 20 minutes », a commenté Béatrice Edwige (pivot). Malgré la déception, les Messines peuvent se vanter d’avoir inviter le tout premier club français au Final Four de la Ligue des Champions. Par ailleurs, l’ailière des « Dragonnes » Manon Houette a été élue dans l’équipe-type de la compétition.

C’est le club hongrois de Györ qui a remporté la Ligue des Champions féminine de handball dimanche, devant son public de Budapest (Hongrie), en battant en finale les Russes de Rostov (25-24). C’est la troisième fois consécutive – la cinquième en tout (2013, 2014, 2017, 2018, 2019) – que le club hongrois soulève le trophée européen, l’un des plus prestigieux du handball. Dans ses rangs figure une joueuse française, la gardienne Amandine Leynaud, également sacrée championne du monde (2017) et championne d’Europe (2018) avec les Bleues. C’est la première fois de sa carrière que la portière tricolore remporte cette compétition, après avoir échoué deux fois en finale contre son club actuel (en 2017 et 2018), alors qu’elle jouait au Vardar Skopje. L’année prochaine, deux nouvelles joueuses françaises vont la rejoindre à Györ : l’arrière Estelle Nze-Minko (en provenance du club hongrois de Siofok) et la pivot Béatrice Edwige (Metz).