Like

Hand pour Elles : découvrez les 10 clubs lauréats de la 2e édition

Cette année, la Française des Jeux (FDJ) et la Fédération française de handball ont renouvelé l’appel à projets « Hand pour Elles », visant à valoriser les initiatives en faveur de la promotion de la pratique féminine. Les 10 clubs lauréats de cette opération ont été désignés par le jury le 17 septembre dernier, à la Maison du handball.

Dans le cadre du programme FDJ « Sport pour Elles » initié en 2016 par Stéphane Pallez, présidente directrice-générale de FDJ, l’entreprise de jeux et la Fédération française de handball (FFHB) ont lancé l’année dernière l’opération « Hand pour Elles », afin de valoriser les initiatives des clubs en faveur de la promotion du handball féminin et de sa pratique.

Fort de son succès, l’appel à projets a été reconduit pour une 2e édition en 2019, parrainée par Laura Flippes (Championne du monde 2017 et d’Europe 2018).

Les 130 clubs qui y ont participé devaient proposer des initiatives permettant au grand public de découvrir les dispositifs dédiés pour encourager la pratique des femmes sur des thématiques bien précises telles que le Handfit (handball et santé) et le babyHand (pour les 3-5 ans).

Un jury composé de personnalités issues de FDJ, du monde du handball ou du sport féminin, s’est réuni le 17 septembre dernier pour désigner les 10 nouveaux lauréats. Ceux-ci recevront prochainement une dotation de 2.500€ de la part de FDJ.

LES CLUBS LAURÉATS DE LA 2e ÉDITION DE L’OPÉRATION HAND POUR ELLES (2019) :

 

1. EDUC’HAND – Île-de-France
Créée en 2001, l’association EDUC’HAND a pour objectif de développer le handball féminin dans les quartiers politique de la ville en Ile-de-France avec notamment le dispositif « HAND’ELLES » qui propose aux jeunes filles de 8 à 13 ans, tous les samedis matin, de pratiquer du handball et de participer à un atelier d’aide aux devoirs. Lors du mois « Hand Pour Elles », EDUC’HAND a construit un partenariat avec le PUC Handball pour permettre aux jeunes filles du 13e arrondissement de Paris de bénéficier du dispositif. Le 15 juin, un rassemblement de Hand à 4 non compétitif avec l’ensemble des jeunes filles des différents sites s’est déroulé en partenariat avec la mairie de Paris et Paris 92.

2. UNION SPORTIVE ARGONNE MEUSE – Grand-Est
Ce club situé en zone de revitalisation rurale (ZRR) a organisé des sessions de babyHand associées à des séances Handfit pour les mamans. Seconde action menée par le club, l’organisation d’un tournoi permettant à des jeunes filles issues d’un centre d’hébergement et de réinsertion de découvrir le handball. Ces différentes actions ont permis à l’USAM d’ouvrir une section babyHand, de créer une équipe -7 ans et de pérenniser l’équipe -9 ans.

3. HANDBALL CLUB DE BOUSBECQUE WERVICQ-SUD VAL DE LYS – Hauts-de-France
Organisé en deux étapes distinctes, le projet de ce club a d’abord consisté à organiser un challenge pour ses coachs qui ont animé 7 heures de Handfit afin de faire découvrir l’activité à un maximum de personnes éloignées de la pratique. La seconde étape a eu pour objet de faire participer des binômes « maman-enfant » de tous âges à deux séances de Handfit.

4. HBC CHAMPAGNEY – Bourgogne Franche-Comté
Ce club de zone rurale, très engagé pour la parité dans l’ensemble de ses composantes, a mis en place des olympiades permettant à un maximum de femmes de découvrir le handball. Pour sa deuxième action, le HBC Champagney a proposé une journée découverte pour des jeunes filles d’un IME encadrée par les -13 ans du club.

5. PAYS D’APT HANDBALL – Paca
Ce club a organisé une demi-journée de pratique de Hand à 4, sur des matchs entièrement féminins, dans le cadre d’un tournoi inter-écoles. Une journée découverte de la pratique babyHand a également été mise en place, afin de favoriser l’accès au babyHand à des enfants et plus particulièrement les petites filles.

6. HANDBALL CLUB THOROIS – Paca
Le Challenge des Titous, à destination de la catégorie « Premiers Pas » via les écoles consiste à proposer des ateliers ludiques aux jeunes filles lors d’une journée, sportive et éducative. Lors de la fête des sports, le club a également proposé une initiation aux dirigeantes des autres associations et entreprises de la commune.

7. ESVI HB – Centre Val-de Loire
L’ESVI HB en collaboration avec l’association Interm’aide propose des séances de Handfit aux mamans et du babyHand à leurs enfants au sein de l’accueil de jour. Interm’aide est un accueil de jour pour les femmes en situation de précarité ou victime de violences. Ce lieu de partage et de convivialité a donc accueilli dans sa cour intérieure des séances de sport auxquelles une dizaine de femmes ont participé.

8. RHODIA HANDBALL CLUB – Auvergne – Rhône-Alpes
Le club a organisé une soirée conférence sur la place de la femme dans le sport et la société à destination de tout le secteur associatif et scolaire. Le lendemain, du Handfit, babyHand et une multitude d’activités à destination des jeunes filles ont été mis en place.

9. OLERON HB – Nouvelle Aquitaine
Oléron HB a proposé un stand sur la santé, la parentalité avec des démonstrations de Handfit et de babyHand, suivi de deux séances de babyHand. Pour sa seconde action, le club a organisé un rassemblement inter-écoles 2019 de Hand à 4 sur herbe avec une implication des jeunes -13 ans du club.

10. CAPO LIMOGES HANDBALL – Nouvelle Aquitaine
Le club a invité des jeunes filles en situation de handicap en leur proposant des ateliers sous forme de tutorat avec les jeunes joueuses du club puis de pratiquer du Hand à 4. La seconde action a consisté à rencontrer la section sportive du collège sur une journée d’échange avec les jeunes du club autour du Hand à 4.