5788 Views |  Like

Georgia Horackova : Fitness, yoga et photos soignées, elle nous livre ses petits secrets

Elle s’appelle Georgia Horackova mais vous pouvez également la trouver sur le web sous le nom de «Georgia Secrets». Cette Marseillaise de 29 ans s’est lancée dans l’aventure Youtube il y a sept ans, pas certaine du tout d’en faire son métier. Aujourd’hui, elle est suivie par plus d’un million d’abonnés sur les réseaux sociaux pour qui elle livre sans compter ses conseils en matière de fitness, de yoga… ou tout simplement de vie !

PAR FLORIANE CANTORO
Extrait du magazine WOMEN SPORTS N°8 d’avril-mai-juin 2018.
Dans la même thématique, découvrez notre Top 20 des influenceuses sport les plus suivies sur les réseaux sociaux.

Extrait du magazine WOMEN SPORTS N°8 d’avril-mai-juin 2018.

Du droit au net : un virage à 180°

Georgia Horackova débarque sur la plateforme de vidéos de Google en 2011. À l’époque, elle est étudiante en droit. Entre deux amphithéâtres, elle partage ses petites astuces mode et beauté jusqu’à l’obtention de sa maîtrise en 2013. Elle s’apprête à travailler au sein d’une collectivité territoriale quand l’idée lui traverse l’esprit : et si elle tentait sa chance sur les réseaux sociaux? «Je vous avoue que j’ai un peu flippé à l’idée de rester enfermée dans un bureau», confie la jeune femme. Elle reprend sa chaîne de vidéos Youtube, déjà suivie par 50.000 abonnés avec l’ambition d’être plus présente et régulière. Elle se laisse un an «pour voir». «À l’époque, ce n’était pas encore une activité ancrée dans les moeurs, explique Georgia Horackova. On était un peu des ovnis, les gens ne nous prenaient pas au sérieux quand on leur disait qu’on faisait des vidéos sur Youtube». Si aujourd’hui c’est «l’Eldorado», les débuts n’ont pas été simples. Force de persévérance – sa principale qualité – la Marseillaise finit toutefois par se faire une place sur le web : au bout d’un an et demi, le nombre de followers augmente de manière significative. Bingo ! Elle commence à nouer quelques partenariats, «les marques [prenant] conscience de l’importance de la présence digitale». Le loisir de l’étudiante deviendra son métier.

« On était un peu des ovnis, les gens ne nous prenaient pas au sérieux quand on leur disait qu’on faisait des vidéos sur Youtube. »

Yogi un jour… yogi toujours !

Au fur et à mesure, la chaîne Youtube de Georgia se transforme. «Elle évolue en même temps que moi», explique-t-elle. Petit à petit, les conseils mode et beauté s’effacent pour laisser place à deux nouvelles passions : le fitness et la pole dance. «À la base, j’étais totalement allergique au sport : au collège, j’inventais même des excuses pour sécher les cours !», se souvient la youtubeuse amusée. Avant de poursuivre : «Puis, complètement par hasard, je suis tombée dans une salle de fitness il y a quelques années : j’ai réalisé qu’en fait, je n’avais rien compris au sport, et que j’adorais ça !» Elle commence à poster des vidéos sur ses routines fitness, abdos, cuisses, fessiers… un succès.

Légende : « À la base, j’étais totalement allergique au sport ». © Instagram Georgia Horackova.

Dans la continuité, Georgia oriente son travail vers le yoga, son «premier amour». Elle est encore toute petite lorsqu’elle découvre cette discipline en feuilletant un livre dont elle essaie de reproduire les principales postures avec son frère. J’ai toujours été en quête du sens de ma vie, précise-t-elle. Je ne sais pas vivre sans connaître les raisons profondes de mon existence.» Tous les jours, lorsqu’elle déroule son tapis de yoga, la jeune femme part «à la rencontre de son authenticité». Un voyage qu’elle partage volontiers avec sa communauté. «Je crois que les gens apprécient beaucoup quand je partage ce qui m’a été enseigné.» Georgia espère ainsi leur apporter «une petite pause» dans le monde très furtif des réseaux sociaux.

Un monde dont elle a malheureusement expérimenté les mauvais côtés… «En mars 2017, j’ai eu une grosse prise de conscience: je venais de passer un an la tête dans le guidon», se souvient Georgia qui impute autant son perfectionnisme exacerbé que le fonctionnement des réseaux sociaux qui ne se mettent jamais sur off. À cette période, elle est en formation pour devenir professeure de hatha yoga dans un ashram et s’éloigne un temps du monde virtuel. Une sorte de «retraite spirituelle» qui lui permettra de reprendre son activité quelques semaines plus tard, avec toujours autant de passion mais une nouvelle exigence : trouver un équilibre entre travail et épanouissement personnel.

Le yoga est une passion que Georgia pratique tous les jours avec assiduité. © Instagram Georgia Horackova.

Aimer, créer, méditer, partager: son crédo

Aujourd’hui, Georgia Horackova s’octroie des moments pour se ressourcer, loin de la frénésie des réseaux sociaux… et de Paris ! La capitale ? Elle adore y aller mais s’estime chanceuse de passer 80% de son temps à la campagne. «Quand je suis dans la ville, c’est tellement stimulant que j’en oublie de m’écouter», confie-t-elle, une pointe d’accent marseillais dans la voix. Dans sa maison située en «plein coeur de la nature», dont elle tient particulièrement à garder l’adresse secrète, elle se sent bien pour créer. Entre deux voyages, c’est son «cocon», son havre de paix. Là-bas, ses trois chiens, son chat et son lapin domestiques côtoient des chevaux et moutons sauvages. «Mon coeur déborde de joie de les voir ainsi», écrit-elle sur son blog. Car il faut savoir que Georgia est fermement engagée en faveur de la cause animale, végétarienne depuis 2013. À l’époque, le scandale de la viande de cheval dans les lasagnes vient d’être découvert. Curieuse, elle fait des recherches sur la question et tombe sur deux vidéos (Earthlings et Le discours le plus important de votre vie de Gary Yourofsky) qui vont changer à jamais ses habitudes alimentaires. «Il est devenu hors de question que je participe d’une quelconque manière aux supplices qu’endurent les animaux.» Avec son compagnon Arnaud, ingénieur de formation qui travaille désormais avec elle, ils décident de se mettre ensemble au végétarisme. Une décision militante qui aura finalement enrichi leur cuisine, selon la jeune femme.

Quand elle ne se balade pas dans la nature avec les animaux, qu’elle ne tourne pas de vidéos pour Youtube et qu’elle ne médite pas sur son tapis de yoga, Georgia lit, beaucoup. Même si elle se reconnaît volontiers un petit faible pour Netflix ! Par dessus-tout, la jeune femme est à la recherche d’expériences et d’inspirations : elle suit une formation de dessin en ligne, s’est initiée au mantra qu’elle chante à tue-tête dans sa voiture, parle espagnol et peint ! Rien que ça. Bref, une youtubeuse qui n’a certainement pas fini d’écrire son histoire sur le web et de nous la faire partager.

Georgia vit en plein coeur de la nature. © Instagram Georgia Horackova.


SON PROGRAMME GET GREEN & SEXY

Lancé en 2017, Get Green & Sexy est un guide d’entraînement en ligne de 8 semaines assorti d’un guide nutritionnel. Les séances de sport, comprenant trois niveaux d’intensité (de débutant à expert), ont été créées en collaboration avec un coach professionnel et un préparateur physique. Il s’agit d’exercices de fitness filmés en temps réel et réalisables à domicile sans matériel. Le programme alimentaire, conçu avec une nutritionniste, comprend un livre de plus de 70 recettes vegan et sans gluten, 3 semaines de menus complets, des listes de course toutes prêtes et des astuces pour mettre en place de nouvelles habitudes alimentaires. Le tout agrémenté de conseils lifestyle, d’astuces motivation et d’exercices de développement personnel.

Le programme Get Green & Sexy est en vente en ligne sur son blog : www.goergia-horackova.com / 69€.