717 Views |  Like

[Footworking] Football et entreprise : deux terrains à investir pour les femmes

En novembre dernier, s’est tenue à Bordeaux la 2e édition de Footworking, un tournoi de football organisé par Foot d’Elles, en partenariat avec la Fédération française du sport en entreprise (FFSE), et destiné à promouvoir l’entreprenariat au féminin. L’occasion pour les nombreux participants d’échanger, en marge de la compétition, sur des thématiques liées au monde du sport, de l’entreprise et de l’égalité. 

Après le succès de son lancement l’année dernière à Lyon, la 2e édition de Footworking s’est tenue le dimanche 25 novembre dernier au Bordeaux Soccer, un superbe complexe indoor de la ville girondine. L’événement, organisé par Foot d’Elles, en partenariat avec la Fédération française du sport en entreprise (FFSE), « est le premier tournoi de football qui rassemble des femmes en entreprise et des jeunes diplômées à la recherche d’un premier emploi, dans le but de promouvoir l’entreprenariat féminin », explique Marianne Gazeau, présidente de Foot D’Elles, projet citoyen qu’elle a crée en 2012 avec sa société Sésame. 

De nombreuses personnes ont participé au tournoi : des chefs d’entreprise, des start-up et des joueuses amatrices. Des étudiants de la célèbre école de management du sport AMOS Bordeaux étaient également présents pour promouvoir l’événement sur les réseaux sociaux. Grâce à eux et aux influenceurs contactés en amont pour relayer l’information, le #Footworking de Bordeaux s’est retrouvé en top tweet dès le début du tournoi.

Marianne Gazeau, fondatrice de Foot d'Elles.

Marianne Gazeau, fondatrice de Foot d’Elles. Photo DR/.

Pour cette édition 2017, 10 entreprises ont participé à l’événément côté terrain : Sésame, la FFSE, Footeuses d’Ambiance, Sud-Ouest, le Groupe Bouygues, Darwin, le Stade Bordelais, Rallye des pépites, CBP Expertise et Comptable et CDiscount, grand vainqueur du tournoi. Chaque but inscrit avait une valeur de 50€. La somme collectée, d’un montant de 2.600€, a été reversée à une start-up bordelaise éco-responsable de prêt-à-porter éthique, Aatise, dirigée par une femme et soutenue par Les Premières, premier réseau d’incubateurs dédié aux entrepreneures et équipes mixtes innovantes. « Cette somme va nous permettre de créer deux prototypes de pantalons, a remercié Heide Baumann, co-fondatrice de la marque. Entreprendre est une formidable chose à faire aujourd’hui, et j’encourage toutes celles et ceux qui sont intéressé(e)s ! Foncez ! ».

« Convivialité », « esprit d’équipe » et « envie d’entreprendre »

En marge de la compétition footballistique, l’événement proposait une série de tables-rondes animées par Fabienne Broucaret autour des thèmes du sport en entreprise, de la mixité, du leadership féminin ou encore de l’égalité. De nombreuses personnalités ont pris la parole : Bruno Boussioux, gérant du cabinet d’expertise comptable CPB ; Clara Maumont, associée « Le Rallye des Pépites » ; Édith Maruejouls, sociologue, ; Paoline Ekambi, PDG de Sportail Community et ancienne basketteuse internationale ; Carole Bretteville, co-fondatrice de Femix Sport Alsace, membre de la FFSE ; Philippe Bonnave, PDG de Bouygues Construction ; ou encore Nathalie Estrada, DRH de CDiscount. Mais également Dominique Crochu, membre de la Commission permanente Sports et Femmes du ministère des Sports, nommée au titre de l’égalité hommes-femmes, et ancienne directrice en charge des nouveaux médias à la Fédération française de football de 2002 à 2012, dont l’intervention n’a pas échappé à Marion, 29 ans, venue assister au Footworking en tant que grande amatrice de football, coach et joueuse au Racing Club de Bordeaux (niveau départemental) : « Elle a dit des choses très justes sur le sens des mots dans la médiatisation de la pratique féminine. Ça fait un moment que j’essaie de ne plus dire ‘sport féminin’ mais de parler de ‘pratique’ ou ‘d’équipes’ féminines. »

Footworking

Le Footworking 2017 a été remporté par l’équipe CDiscount, mais qu’importe : l’idée du tournoi était plus le partage que la victoire. Photo DR/.

Cette jeune ingénieure en sécurité informatique chez Cyberens à Bordeaux, créatrice/rédactrice du site famfoot.fr dédié à la pratique du football en Aquitaine, a participé au tournoi sous les couleurs de l’équipe Sud-Ouest. « J’ai toujours suivi le site Foot d’Elles ; dès que j’ai su que le tournoi de cette année se déroulerait à Bordeaux, j’ai voulu y participer pour soutenir la cause de l’égalité homme/femmes en premier lieu, mais aussi tout simplement pour jouer au football et partager ma passion avec de nouvelles joueuses. Mon entreprise ne comprenant que 3 salariés, (dont deux hommes), j’ai trouvé refuge dans l’équipe Sud-Ouest que je remercie pour son accueil et sa bonne humeur ».

Parmi les moments marquants de sa journée, Marion retient les moments de joies sur le terrain, lors de la seule victoire de son équipe, mais également les échanges avec les anciennes joueuses internationales qui ont fait le déplacement pour l’occasion :  Bernadette Constantin, Bérangère Sapowicz, Sandrine Dusang, Hoda Lattaf et Brigitte Henriques, vice-présidente de la Fédération française de football.

Bref, en trois mots pour Marion, un événement marqué par la « convivialité », « l’esprit d’équipe » et « l’envie d’entreprendre ». Mais aussi l’envie de revenir pour une nouvelle édition !