Like

Fooding et sport : puiser dans les super-aliments africains !

Les trésors du patrimoine culinaire africain sont riches… dans le bon sens du terme ! Vous l’avez compris, non pas riches dans le sens « gras », mais par la noblesse des nutriments et des bonnes calories contenus dans des recettes ancestrales. On vous explique tout ça dans une promenade gustative… riche en saveurs et senteurs.

Par Léa Borie
Extrait du magazine WOMEN SPORT N.16 d’avril-mai-juin 2020 (dossier spécial sport en Afrique)

Le tamarin : il a tout bon !

En Afrique de l’Ouest, on le consomme souvent sous forme de jus. On en fait aussi des confitures, des tisanes, et même des salades ! Cathartique et antiseptique, ce fruit a aussi des vertus digestives. On n’est pas mal non plus en matière de nutriments car il est riche en vitamines A, B1 et B2, et C, ainsi qu’en calcium, potassium, fer, phosphore et sodium.

Le thé rooibos : pour tout nettoyer

Le rooibos a le vent en poupe en Europe depuis quelques années. Cette plante d’Afrique du Sud ne contient pas de théine et est faible en tanin, c’est pourquoi on peut en user et en abuser, à n’importe quelle heure de la journée. D’autant qu’il a le mérite d’être antioxydant. Il permet aussi d’éliminer les toxines facilement dans le corps, de désintoxiquer le foie et de stabiliser les radicaux libres.

Le fonio : sans gluten mais pas sans intérêt !

Il s’agit d’une céréale africaine ancienne facile à préparer et à cultiver. Résistante à la sécheresse, on en trouve au Sahel en Afrique de l’Ouest ! Les grains de fonio sont presque aussi petits que des grains de sable. Cet aliment peut venir en remplacement du couscous ou du riz. On peut même le boire sous forme… de bière ! Mais s’il est de plus en plus exporté en Occident, c’est parce qu’il est sans gluten. On l’aime car il est riche en fer, zinc et magnésium.

Le haricot bambara : La cacahuète light

Cette légumineuse africaine facile à cultiver a un bon goût d’arachide, mais, elle est bien moins grasse et plus sucrée. On l’intègre dans des soupes et des purées. On peut aussi en faire de la farine. C’est un riche en protéines, ce qui intéresse particulièrement les végétariens. C’est aussi une source de méthionine, un acide qui favorise la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins et l’absorption du zinc, nécessaire au bon fonctionnement du système immunitaire. Sa richesse en sélénium lui permet également de réguler la fonction thyroïdienne.

Notre coup de cœur : le fruit du baobab

fruit du baobab

Arbre emblématique d’Afrique, ses fruits sont appelés pains de singe. Il pousse dans l’Afrique tropicale sèche. Il doit son succès à son goût acidulé, entre le pamplemousse, la poire et la vanille. Ce n’est pas seulement les papilles qu’il séduit mais l’organisme tout entier. Cet antioxydant, réhydratant, anti-inflammatoire est apprécié des sportifs. Il est utilisé dans des barres de céréales ou en poudre.