527 Views |  Like

Fiona Kolbinger devient la première femme à remporter la Transcontinental Race !

La cycliste, étudiante dans le domaine de la recherche, a mis tout le monde à l’amende lors de la Transcontinental Race en arrivant première de la course, devant ses concurrentes féminines mais également devant les hommes : c’est historique.

Après plus de 10 jours de course et 4 000 kilomètres pour traverser 6 pays livrée à soi-même, Fiona Kolbinger a clôturé cette compétition en 10 jours, 2 heures et 48 minutes, du haut de ses 24 ans, en passant 15 à 20 heures sur son vélo chaque jours.

Elle a participé à la TCRNo.7 à son rythme (…) Ses premières difficultés ont commencé à apparaître lors de la poussée finale dans le noir. “Hier soir, a-t-elle dit, c’était trop long, trop sombre et trop sinistre”. Et pourtant, elle admet à l’arrivée “… Je pense que j’aurais pu aller plus fort”. Fiona n’est pas la première femme à exceller dans le monde du cyclisme ultra-endurance, et bien que le fait qu’elle ait été notre première femme gagnante soit un moment marquant pour la Transcontinental Race, ce n’est pas la partie remarquable de cette histoire. Ce qui est remarquable, c’est qu’elle a remporté le TCR en tant que recrue, lors de sa toute première course de vélo ultra-longue distance, sans jamais vraiment transpirer.” écrivent les organisateurs. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Fiona Kolbinger has won TCRNo.7 in a time of 10 days, 2 hours and 48 minutes. But as always with Fiona, those numbers only tell half the story. For the rest, you have to look at how she rode. She has raced TCRNo.7 on her own time and at her own pace – never chasing, simply outlasting every other competitor. For the first 9 days of racing, Fiona never looked anywhere close to her limit, the first cracks only beginning to show on the final push through the dark. “Last night,” she said, “was too long, too dark and too grim.” And yet, she admits at the finish “…I think I could have gone harder”. Fiona is not the first woman to excel in the world of ultra-endurance cycling, and while having our first female winner is a landmark moment for the Transcontinental Race, it is not the remarkable part of this story. What is remarkable is that she won the TCR as a rookie, in her first-ever ultra distance bike race and without ever really breaking a sweat. ⁠ #TCRNo7⁠ ⁠ @apidura @kinesisbikes_uk @pedaledjapan @fizikofficial⁠ ⁠ 📷 @angusung 📃 @jack_enright_lives

Une publication partagée par The Transcontinental (@thetranscontinental) le