525 Views |  Like

Elle s’appelle Tatiana Calderon

Et si c’était elle que Chase Carey, le patron de la F1, attendait ? La Colombienne Tatiana Calderon vient d’être promue en GP2 Series pour 2019 au sein de l’écurie BRT Arden. Elle se retrouve à une marche de la Formule 1.

Chase Carey veut voir sa discipline rouler dans les traces de la société toute entière et des femmes piloter les monoplaces les plus rapides de la planète. À 25 ans et après trois saisons en GP3, la Colombienne Tatiana Calderon vient d’être promue en GP2 Series au sein de l’écurie BRT Arden. C’est la première fois qu’une femme accède à cette catégorie, antichambre de la Formule 1, en témoigne la liste des derniers champions : le Britannique George Russell (aujourd’hui chez Williams), le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) ou les Français Pierre Gasly (Red Bull Honda) et Romain Grosjean (Haas). Elle débutera chargée de confiance après avoir terminé la saison dernière dans le Top 10 lors des cinq derniers Grands Prix, dont le dernier sur le podium. La jeune femme avait été nommée pilote d’essai de l’écurie Sauber-Alfa Romeo en 2018.

Aucune femme n’a piloté en F1 depuis l’Italienne Lella Lombardi en 1976 (ndlr, voir notre article sur les sports mixtes ici). Mais elles sont de plus en plus représentées dans les sports mécaniques et le sport automobile, même sur deux roues. En 2018, en catégorie Supersport 300 (Superbike), l’Espagnole Ana Carrasco est devenue la première femme pilote à devenir championne du monde d’une compétition moto (souvenez-vous).