1167 Views |  Like

EHF EURO 2018 : Les championnes du monde 2003, premières supportrices de leurs petites soeurs

L’EHF EURO 2018, qui aura lieu du 29 novembre au 16 décembre sur cinq sites en France (Brest, Montbéliard, Nantes, Nancy et Paris), a pris de la hauteur à quelques semaines de l’ouverture de la compétition. Réunies sur les bords du lac d’Annecy le week-end dernier, les handballeuses françaises championnes du monde 2003 ont fait rayonner l’événement jusque dans les airs avec un vol en parapente absolument « Handballissime » !

Quinze ans après son titre mondial, l’équipe de France 2003 s’est retrouvée pour soutenir les Bleues d’Olivier Krumbholz, sacrées championnes du monde de handball l’année dernière en Allemagne, et grandes favorites pour le titre européen en jeu lors de l’EHF EURO 2018.

© O.ALLAMAND.

À quelques semaines du coup d’envoi de la compétition qui aura lieu sur cinq sites en France (Brest, Montbéliard, Nantes, Nancy et Paris) du 29 novembre au 16 décembre prochains, les premières médaillées d’or du sport collectif français ont fait prendre de la hauteur à l’événement. Réunies sur les bords du lac d’Annecy à l’initiative du Comité d’organisation de l’Euro, 14 des 16 championnes du monde 2003 ont réalisé un défi « handballissime » : un vol en parapente aux couleurs de l’EHF EURO 2018.

Avant de faire le grand saut depuis le Col de la Forclaz (1.240 m d’altitude) pour une demi-heure de survol du lac, nos anciennes joueuses tricolores ont pu se (re)mettre en jambes avec une séance énergique de HandFit, une activité ludique réalisée à l’aide d’un ballon de handball, guidée en musique par deux animateurs du club d’Albertville. Les championnes du monde 2003 ont ensuite eu la chance de croiser la route d’un certain… Guillaume Gille ! Le double champion olympique (2008 et 2012) et du monde (2001 et 2009), co-entraîneur de l’équipe de France masculine depuis novembre 2016, a salué cette initiative. « Je me suis retrouvé à monter le Mont-Blanc pour promouvoir le Mondial masculin l’an passé, et là, l’idée de faire des activités, de sauter dans le vide ensemble pour promouvoir l’EHF EURO 2018, est top ! »

© O.ALLAMAND.

Un moyen également pour l’équipe de France 2003 de passer le flambeau à leurs petites soeurs. « L’histoire n’est pas finie et ne s’arrêtera jamais, confesse Nodjialem Myaro, actuelle présidente de la Ligue féminine (LFH). Nous avons été les pionnières et espérons que cette génération et les générations futures de l’équipe de France feront encore mieux. »

Les Bleues de 2003 sont arrivées à Annecy championnes du monde et sont reparties fières Ambassadrices de l’EHF EURO 2018. « Au final, je me sens plus proche de l’équipe de France actuelle, plus impliquée dans ce rôle d’Ambassadrice, précise Stéphanie Cano, capitaine en 2003. C’est comme si on s’appropriait l’événement maintenant. Cela nous a donné envie d’être encore plus derrière les Bleues. On sera toutes présentes et derrière elles d’une manière ou d’une autre. »

© O.ALLAMAND.